Labé : le Kolima Jazz en deuil, Bokar Sow a tiré sa révérence
Noter l\'article

Ce  mardi  11  juillet 17 la  mort  a encore  frappé  la  ville  de  Labé  et  le  Kolima  jazz ,  mythique  orchestre  de  la  ville.

Bokar  Sow,  c’est  l’homme qui  a  tiré  sa  révérence . Professeur  de  Français  et  ancien  leader  vocal  du  Kolima qu’il  a  intégré  en  1976 l’homme  s’en  est  allé de  suite  de  maladie, affable, serviable  et  toujours  armé  de  son  sourire, son  entourage  garde  le  souvenir  d’un  homme  au  grand  cœur.

Monsieur  Mamadou  Dieng ancien  AGP régional et  frère du  défunt  qui  lui  avait  cédé  sa  place  au  sein  du  Kolima témoigne :

« nous  avons  décidé de  l’envoyer  à  Conakry  urgemment  mais  hélas  on  ne  peut  rien  contre  la  volonté de  Dieu, nous  souhaitons  que  son  âme  repose  en  paix  au  paradis à  sa  femme  et  ses  enfants  on  demande  de  prendre  courage, il  en  avait  trois  tous  ont  fini  l’université »

Le  doyen  Sekou  Cissoko écrivain  et  collègue  du  défunt aussi  s’est  laissé  allé au souvenir :

« il  avait  la  pédagogie  dans  le  sang  et  ne  laissait  jamais  un  ami  dans  le  besoin  sans  voler  à  son  secours, c’est  la  culture guinéenne  qui perd  un  pilier  et  c’est  également l’éducation  qui  perd  aussi  un  pilier. »

Dans  les  rangs  du  Kolima le  doyen  Baba  Traoré  ancien  guitariste se  souvient  qu’ils  étaient  ensemble  au  studio  JBZ en  Cote  d’Ivoire  pour  l’enregistrement  du  premier  disque  de  la  formation :

« nous  venons de  perdre  un  grand  artiste  qui  avait  chanté ‘’ wonamokaala  yangaante’’ça  été  composé  par  un  de  ses  parents, je  me rappelle avoir  fait  la  Côte  d’ivoire  avec  Mr  Bokar  Sow, il avait  intégré  le  groupe  vers  les  années  1976,un  grand  chanteur  je  retiens  ça  de  lui »

Après   Mamady  Doumbouya , Djely  Sory  Kouyaté, Alpha Baldé , Djibril  Kouyaté ‘’Jupiter’’,Abdoul  Karim  Sangaré tous  anciens  musiciens  du  Kolima ,la  mythique  formation  se  voit  chiper  par  la  mort  Bokar  Sow qui  rejoindra  sa  dernière  demeure  cet  après  midi  du  jeudi  au  cimetière  de  Bowloko. Dors  en  paix  l’artiste.

                                                                                                               Ousmane  Koumanthio Tounkara

PARTAGER