A LA UNENouvelles des Regions

Labé : “Ils ont tué l’ambulancier avec un coup de crosse sous mes yeux…”

Alors que la mort de l’ambulancier de l’hôpital régional froidement abattu par les forces de l’ordre sous le regard impuissant de certains citoyens n’ a pas finit de susciter des remous et après que l’un des témoins de cette exécution, en l’occurrence Chérif Haidara dont la proximité avec les services de sécurité n’est un secret pour personne ait feint la panique pour ne pas dire ce qu’il a vu, un autre témoin oculaire qui se trouvait dans l’ambulance au moment des faits  a levé un coin du voile sur la situation.

Alpha Oumar Dalein Diallo est celui qui a ramené l’ambulance après le drame.

<<Quand nous sommes arrivés devant les barricades des jeunes, ils nous ont laissé passer sans aucun problème, une simple explication a suffi.

Mais dès qu’on a franchi au niveau de la station située à la gare routière de Kouroula, 3 pick up et un camion militaire ont surgi pour nous arrêter, une cinquantaine d’agents en sont descendus et nous ont interpellé, ils s’en sont pris à Sally Alpha ( muezzin de la grande mosquée) et Cherif Haidara.

Puis un agent a cassé la lunette avant de l’ambulance arrachant une réaction de surprise au chauffeur, devant quoi l’agent auteur des faits a dit:<< Tu veux t’imposer>> et a pris une pierre pour casser la lunette arrière aussi arrachant un autre cri d’étonnement, c’est là qu’en descendant, il a reçu un coup de crosse à la nuque, a chancelé avant de s’écrouler.

A LIRE =>  Guinée/Conakry : Malgré la potentialité minière incontestée, les populations demeurent dans une pauvreté visible, déplore le Colonel Mamady Doumbouya

Alors les FDS ont pris leurs engins pour les rangzrt derrière l’ambulance.

De ma position, je me disais qu’après Alpha et Chérif , c’est mon tour, j’ai vu Cherif revenir vers l’ambulance, il s’est adressé à un agent qu’il connaissait et qu’il a appelé par le nom pour lui dire d’arrêter leur agissements, ce dernier à crier, arrêtez!!!!

Alors Alpha m’a demandé de prendre la voiture et filer vers l’hôpital, j’ai obtempéré, mais ça t’irait de partout et sous les lacrymogènes.

J’en suis même malade alité…>>

Ousmane K. Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks