Des animaux meurent à cause de la sécheresse (photo d'illustration)
Des animaux meurent à cause de la sécheresse (photo d'illustration)

Cette année 2019, marque  la seconde année de suite où des invocations  sont faites à Labé pour  favoriser  la  tombée des  pluies. A la  direction  préfectorale  de  l’agriculture, le maitre  des  lieux, Lamine Traoré estime que  dans  le  calendrier  agricole  prévisionnel de son service, l’enfouissement  des semences de  mais devrait  démarrer dans 24 heures .

Entre  pénurie d’eau, ramadan et  forte  canicule, les  citoyens  ne  savent  plus où  donner  de  la  tête.

Cette  année, les  invocations  ont démarré  à  la  grande mosquée, dimanche  dernier sous la supervision  de  l’imam rahtib  de  la  mosquée Karamoko Alfa  mo Labé.

« Si nous  implorons  tous le  créateur,  il nous exaucera, si vous avez bons  souvenirs, l’an  dernier nous  avions  procédé  de  la  même  façon et  les  pluies  s’étaient  déclenchées  juste  après , sans  causer  aucun  dommage, on  y  est  encore, que tous,  on  se mette  à invoquer Dieu. »

Devant  l’ampleur de  l’impact  des  actions  entropiques   des  humains, le sage a  sensibilisé  au reboisement , s’appuyant  sur  une  recommandation  prophetique :

« Quiconque plante  un  arbre fruitier ou  non dont  l’ombrage protège  des  rayons  solaire ou la  fraicheur apaise d’autres  hommes a contribué à impulser  l  venue  de  la  pluie. Le saint prophète recommande  à tout  croyant  réplanter  ne serait ce qu’un arbre avant le jugement  dernier.

Ousmane K. Tounkara