Labé : autre mobilisation réussie du FNDC

Manifestation du Front national pour la défense de la constitution (FNDC)contre un éventuel 3e mandat
Manifestation du Front national pour la défense de la constitution (FNDC)contre un éventuel 3e mandat

En début de matinée ce lundi, toutes les banques de la place, exceptée celle centrale était fermées. Schéma similaire dans les écoles où parfois se dessinaient la silhouette de quelques responsables se tournant les pouces dans l’enceinte de leurs établissements.

Au grand-marché, dans une impressionnante majorité, les magasins étaient fermés, ceux qui ne l’étaient pas avaient leurs portes entrebâillées.

Service minimum pour les stations d’essence et autres kiosques de pari mutuel.

Les salons de beauté et autres ateliers de couture ont suivi de façon large le mouvement.

Chez les cambistes, comme dans la quasi-totalité des artères qui traversent la ville, c’était le désert.

De l’entrée principale du marché jusqu’au marché aux légumes, l’affluence est de mise et l’espace était pris d’assaut par des ménagères, des marchandes et autres taxis motos.

De façon circonstancielle les étals des bouchers se sont déplacés de l’intérieur ver l façade d’entrée du marché.

Et pour ces premières heures du matin, reconnaissables à leurs gilets jaunes, les taxis motos multipliaient les courses pour au moins honorer leur engagement afin de pouvoir verser la quotidienne recette.

Une nouveauté, l’itinéraire défini pour la marche du lundi dernier a été revue à la baisse car le tour a laissé des séquelles sur bien d’organismes.

A midi et poussière tout ce beau monde à majorité de rouge vêtu s’est donné rendez-vous au rond-point du Tinkisso qui semblait petit pour contenir tout le monde.

Brin de civisme depuis deux semaines, une équipe est chargée de ramasser les sachets d’eau hors d’usage et l’opération fonctionne plutôt bien.

Ousmane K. Tounkara