La leçon de démocratie que Labé donne au reste de la Guinée

Des citoyens manifestent contre le 3e mandat à Labé
Des citoyens manifestent contre le 3e mandat à Labé

Comme annoncé les jours précédents, la manifestation du 24 octobre a bel et bien eu lieu à Labé. Comme d’habitude c’est le rond point Hoggo Mbouro qui a servi de lieu de ralliement aux manifestants, la mobilisation s’est faite de façon timide au départ et progressivement une marée humaine, chiffrable en millier a investi les rues de la villes selon l’itinéraire Saikou Baldé, cinéma Daka, carrefour Bilal , stade régional de Labé pour finir au niveau du Tinkisso.

Toutes les catégories d’âge tous les genres confondus dans une même communion poussait des chants hostiles u régime.

Dans la foulée et à chaque carrefour, une folle qui a suivi le mouvement esquissait des pas de danse au cri des « Alpha feety » pour dire qu’Alpha est devenu fou.

Les commerces et les banques sont restées fermées, pas âme qui vive non plus dans les écoles.

L’administration si elle a tenu à travailler on ne voyait toutefois ni la voiture du préfet à son lieu de travail encore moins celle du gouverneur, la croix rouge voisine à la préfecture est restée cloitrée dans ses retranchements, pareil pour les forces de l’ordre qui si elles sont en état d’alerte sont restées cantonnées dans leurs unités respectives en témoignaient les véhicules d’opération restés au repos.

Comme promis, le FNDC n’a pas utilisé l’axe de l’hôpital et a utilisé sa sécurité pour empêcher d’éventuels contrevenants de passer par cet itinéraire.

En état d’alerte les forces de l’ordre sont restées cantonnées dans leurs unités respectives laissant la rue aux marcheurs qui du reste ont rendu une belle copie.

Comparativement aux manifestations de la semaine dernière, où chaque centimètre était barricadée où présentait un pneu enflammé, ce jeudi la seule barricade constatée se localisait sur le pont menant au rond point Hoggo Mbouro et ce avant le départ de la procession.

Ousmane K. Tounkara