Alpha Condé : “l’opposition a toujours été putschiste”

Alpha Condé lors d'un entretien avec des journalistes français à Conakry
Alpha Condé lors d'un entretien avec des journalistes français à Conakry

Depuis 2010, la plupart des manifestations que la Guinée a connues ont enregistré des cas de morts par balles et des blessés graves. Interrogé au siège de la présidence, Alpha Condé s’est exprimé sur ce cas en pointant un doigt accusateur contre les organisateurs des marches.

Sur cette question, le président de la République a laissé entendre qu’il peut se passer des choses beaucoup plus graves dans le monde et on ne dit rien. Mais dès que c’est en Guinée, on dit : « Ah ! Ça, c’est la Guinée ».

« Le ministère de la santé a décidé que dès qu’il y a un mort, il faut qu’il y ait une autopsie pour savoir qui a tiré. On fait des enquêtes. On sait que ce sont eux-mêmes (les organisateurs des manifestations) qui tirent sur les gens. Quand il y a des morts, ça impressionne la communauté internationale. Là, ce sont des tentatives de déstabilisation d’un pouvoir démocratiquement élu. L’opposition a toujours été putschiste et elle se dit que s’il y a des morts, on met ça sur le dos du gouvernement », s’est-il défendu.

Depuis 9 ans de pouvoir, la Guinée a enregistré plus 110 morts et plusieurs cas de blessés lors des manifestations. Il est souvent accusé par les organisateurs de ces manifestants d’être à la base d’ordonner ces tueries.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com