A LA UNELibre Opinion

Kassory FOFANA est-il la cible à abattre à tout prix ? NON !

Le commun des mortels est surpris par des séries d’articles de désinformation qui circulent dans les réseaux sociaux et sites internet faisant état, en autres, d’une prétendue volonté de Kassory FOFANA, Premier Ministre, Chef de Gouvernement de Guinée, de quitter son pays sans l’aval du Président.

Décidément c’est devenu plus que de l’acharnement mais de la méchanceté et de l’égoïsme. Les derniers titres de mandianews sont illustratifs :

  1. Tentative de fuite de Kassory et le jeu des coups bas en date du 28/05/2020

 

  1. Exclusif : Pourquoi Kassory voulait-il sortir sans avertir le Président en date du 31/05/2020

 

  1. Guinée : Le premier ministre Kassory FOFANA en danger de mort en date du 04/06/2020

 

Le Premier Ministre Kassory FOFANA est dans le collimateur de mandianews.

Tout en admettant de l’effectivité de la liberté d’expression dans notre pays,  il y a pour les professionnels de média des limites qu’il faudrait se garder de franchir pour une question de probité morale, d’éthique et de déontologie.

Malgré les multiples apparitions publiques du Premier Ministre, les gens de mauvaise foi persistent et signent dans la bêtise et le discrédit. Comme tout se déglingue, c’est peut-être le bon moment pour passer à l’abordage et se taper à peu de frais la tête de Kassory, cet homme qui dérange. D’où l’explication que l’on pourrait donner à ces fake news par ici, ces insinuations et intoxications par là. Bref, un enrobé malheureusement mal ficelé mais qui aurait pu, n’eut été la vigilance publique, produire de dévastateurs effets.

A LIRE =>  Détournement à la préfecture de Siguiri: le SG de l'administration apporte des précisions

Ainsi, l’enjeu et l’intérêt de ceux écrivent sont en passe de devenir plutôt des règlements de compte en cette période sensible due à la Covid-19 et surtout à l’orée des consultations importantes et décisives.

A l’analyse approfondie de ces titres on comprend suffisamment que l’auteur a perdu son sang-froid, en tentant de jeter le discrédit sur la 2è personnalité administrative de notre pays.

Cette conception de souhaiter le malheur de son prochain, peut-être de son adversaire, rentre dans la nouvelle stratégie de lutte dans nos sociétés. Même en politique on peut faire montre d’humanisme et de bonne éducation et de décence. Nous pouvons nous opposer sans souhaiter la maladie à nos adversaires. Quiconque souhaite la maladie peut la donner. Ce qui est vrai, est vrai !

Le risque est alors de penser que puisqu’elle apparaît souvent dans vos fils d’actualité, elle est avérée. Essayez toujours de remonter à la source et de voir qui a partagé cette information en premier afin d’en juger sa fiabilité. Si plusieurs médias reconnus donnent la même information en citant des sources différentes, elle a de bonnes chances d’être avérée. Certains sites publient des informations parodiques qui peuvent paraître exactes si on n’y prend pas garde.

En tout cas, le bon citoyen ne doit pas se laisser distraire à plus forte raison le Président de la République qui porte encore en Kassory toute son admiration et sa confiance.

A LIRE =>  Ousmane Gaoual Diallo de l'UFDG nommé ministre de la transition: les félicitations de Cellou Dalein Diallo leader du parti

Vigilance et sérénité !

Hady Guissé

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »