Depuis sa creation,la Guinée a participé pour la première fois au congrès mondial de la médecine militaire dont la 40eme session s’est tenue cette année en Arabie Saoudite précisément à Djeddah où se sont retrouvées les délégations de plus de 110 pays membres de cette organisation pour tabler sur certaines questions liées à la médecine militaire .

La Guinée a adhéré  cette année à cette organisation grâce à l’offensive amorcée par la direction de la médecine militaire de Guinée basée au camp Samory Touré. Dans la logique des réformes des forces armées figurant dans les priorités de la 3ème république au lendemain des échéances électorales qui ont porté Alpha Conde au pouvoir, la direction du service de santé militaire en est un illustre  exemple du pari réussi .

 

 

A l’occasion de ce rendez vous international plusieurs questions ont été abordées dont entre autres : 1.Le rôle de la médecine militaire dans les situations de catastrophe et l’aide humanitaire. 2. L’urgence et les soins de santé de réhabilitation au cours des combats. 3. Les troubles mentaux relevant de la guerre. 4. La préparation médicale précédant le déploiement du personnel militaire

 

La direction du service de santé militaire militaire porté à sa tête par le médecin Colonel Remy Lamah a amorcé multiples réformes qui  concourent à donner plus de visibilité à ce service stratégique notamment la mise en place d’un site web qui www.ssaguinee.org  qui permet d’évaluer les diverses activités de cette direction qui a été mise en place au lendemain de la création de l’armée nationale 16 décembre 1958.
Citée par bon nombres d’observateurs avertis comme un passage important dans la construction de l’Etat ,la reforme des forces armées se fait ressentir au niveau du service de la santé militaire qui ses derniers temps dénote une présence active à travers les reformes internes pou vu qu’elles se pérennise.

 

Idrissa Sompare/aminata.com
(224) 666566779/631900090
sompareidrissa@yahoo.fr/idisompare@gmail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here