Le marché central de Labé reste fermé depuis la fin des élections législatives du 28 septembre 2013, a constaté sur place Aminata.com.
Selon l’administrateur du marché central, Elhadj Taslima Bah, les commerçants ont préféré fermer boutiques et magasins du centre ville juste pour éviter de se faire surprendre par des violences post-électorales, favorables au brigandage et banditisme de tout genre.

 

Cette paralysie du secteur commercial ralenti les activités économiques dans la commune urbaine de Labé, dans une région où plus Cialis Online de 65% de la population vit au dessous du seuil de la pauvreté. C’est pourquoi, au cours d’une réunion qu’il a animé ce samedi matin avec les acteurs politiques et les responsables de la société civile sur la consolidation de la paix à Labé en cette phase très critique de la période post-électorale, le gouverneur Sadou Keïta a invité les commerçants concernés à ouvrir le marché central pour soulager le citoyen lambda qui vit au quotidien.

 

Idrissa Sampiring DIALLO pour Aminata.com 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here