[dropcap class=”kp-dropcap”]L[/dropcap]e siège de la fondation Binta Ann pour les enfants et les femmes « Fonbale » a été inauguré  le vendredi 14 mars à son siège de Nongo dans la Commune de Ratoma. Cette inauguration a connu la présence de hautes personnalités dont entre autres : le ministre de la culture, Mohamed Tidiane Cissé, le représentant de l’Institut français en Guinée, des représentants de l’Ambassade des USA, du représentant de l’Unicef, des représentants de NSIA Banque et de plusieurs invités.

La fondatrice Binta Ann à travers un document de 16 pages, sur une projection, a exposé devant ses invités  ce que  la Fonbale a réalisé ; ce qu’elle a fait depuis sa création et ce qu’elle envisage de faire à court, moins et long terme. Selon elle, la fondation Binta Ann « Fonbale », est une organisation charitable non gouvernementale créée le 2 Octobre 2008 à New Jersey (USA) et agrée à Conakry, République de Guinée le 01 juillet 2011. C’est une ONG communautaire au service de la communauté, au service des enfants partout où, ils ont besoin. La « Fonbale » a pour objectif, d’assister et de protéger la petite enfance ; encourager l’alphabétisation, l’éducation des femmes ; lutter contre l’excision et les mutilations génitales, les mariages précoces et forcés, les violences faites aux femmes ; sensibiliser les jeunes sur le SIDA et ses conséquences, a cité la fondatrice.
Elle a poursuivi l’exposé pour dire que cette fondation au jour d’aujourd’hui, offre des cours scolaires gratuits à plus de 250 enfants qui sont repartis en des groupes.
De leurs côtés, les invités ont tour à tour encouragé et félicité cette dame avant de promettre un accompagnement à cette fondation qui a déjà commencé a lavé son ventre.
Pour le l’ambassadeur Léopold Diouf, les relations de la Guinée et le Sénégal sont d’ordre historiques d’autant que la fondatrice Binta Ann est originaire de Dinguiraye qui, abrite un foyer religieux dont le fondateur est El Oumar Tall qui a beaucoup d’adeptes au Sénégal.

Il a remercié Binta Ann pour son initiative heureuse en faveur de la femme et de l’enfant. De  l’honneur que son ambassade a eu à travers cette dame qu’il qualifia de brave, de symbole mais aussi de modèle comme, celles qui ont dans l’histoire joués un grand rôle. C’est pourquoi, il a proposé à ce que la fondatrice se rapproche d’avantage de leur ambassade afin que celle-ci mette la Fonbale en connexion directe avec des institutions et ONG sénégalaises qui s’activent dans ce domaine notamment, la fondatrice de « l’Empire des Enfants » au Sénégal qui aussi est active comme Binta Ann de la Guinée/Conakry pour qu’ensemble elles échangent leurs expériences, a promit Léopold Diouf.

Pour sa part, le représentant de NSIA Banque SEP OLLO STEPHANE a au nom de la directrice générale dit que leur institution a décidé d’accompagner la Fonbale, parce qu’elle œuvre dans l’éducation des petits enfants qui sont l’avenir du pays.

Quant à celui de l’Unicef, Mohamed AYAYO, c’est parce que le travail que Binta Ann et sa fondation fait est un travail qui va exactement avec la mission de l’Unicef, parce qu’il s’agit des enfants et les droits des enfants.
M. Ayayo, a confirmé sur ce que Binta Ann a insisté la dessus en disant que, les mutilations génitales est un problème de santé publique. Il faut que cette fondation soit accompagnée à lutter contre ces fléaux pour que dans 5 ans, les données de la Guinée s’abaisses. Il a promis que l’Unicef sera à côté de cette fondation pour que les droits des enfants soient respectés.

Le représentant du gouvernement, le ministre de la culture Mohamed Tidiane Cissé a dit qu’il est nécessaire que le gouvernement soutient la Fonbale dans sa lutte engagée depuis les Etats Unis. Et de faire en sorte qu’aucun enfant ne pleur de misère. Selon M. Cissé, la Guinée est un des pays qui refuse d’abandonner cette pratique traditionnelle qui est un héritage pharaonique. Cette pratique est une atteinte à la liberté aux droits de la femme.

Les enfants aussi ont chanté pour les invités qui sont venus leur rendre une visite pour dire : « Bien venue à la fondation « Fonbale », bien venue pour notre protection. Bien venue pour la lutte contre des violences faites aux enfants etc. ». Un match de Gala organisé à cet effet à la devanture de ladite fondation a mit terme à cette cérémonie.

Oumar M’Böw pour Aminata.com
622624545/666369744
mbooumar@gmail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here