Des jeunes opposants à un tripatouillage de la constitution guinéenne afin de permettre à Alpha Condé de briguer un troisième mandat ont passé leur première nuit à la prison civile de Kindia.

Ces jeunes au nombre de sept(7) avaient été arrêtés samedi dernier en marge d’une réception du président Alpha Condé dans la cité des agrumes.

À l’issue des débats houleux au tribunal de première instance de Kindia, ces opposants ont été condamnés à trois mois de prison ferme et au payement de 500 mille francs guinéens chacun dans la soirée du mardi 7 mai 2019.

Les avocats de la défense amenés par maître Salifou Béavogui promettent d’interjeter appel.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942