Le verdict dans le procès de N’Na Fanta Camara, M’Mah Soumah et Etienne Balamou donneurs de fausses grossesses est tombé dans l’après-midi de ce lundi 09 avril 2018 au tribunal de première instance de Mafanco.

Poursuivis pour  »escroquerie, administration de substances nuisibles, mise en danger de la vie d’autrui, exercice illégal de médecine et usurpation de titre’’, ces trois accusés ont été condamnés respectivement à 5 ans,  3 ans, 4 ans de prison ferme et au payement solidaire d’un milliard 500 millions de francs guinéens aux centaines de victimes comme dommages et intérêts.

N’Na Fanta Camara et M’Mah Soumah sont condamnées chacune au payement d’une amende de dix millions de francs guinéens. Pour sa part,  Etienne Balamou qui se faisait passer comme médecin est sommé de payer cinq millions de francs guinéens.

Visiblement pas satisfaites, les  femmes victimes promettent d’interjeter appel voir même rencontrer le président Alpha Condé.

Lors de son réquisitoire, le procureur avait demandé la condamnation de N’Na Fanta et M’Mah à cinq(5) ans de prison ferme chacune et six(6) ans à Étienne Gbanamou. Et les avocats des victimes avaient réclamé plus de deux milliards de francs guinéens pour dommages et intérêts.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

Tel: (+224) 622 304 942

PARTAGER