Depuis que le chef de l’Etat a annoncé le 08 mars dernier à l’occasion de la fête des femmes célébrée au palais du peuple de Conakry, de vouloir faire un remaniement certains citoyens sont dans l’impatience de voir la composition du nouveau gouvernement.

Après un mois depuis cette annonce, rien n’est fait. Certains citoyens de Conakry s’est sont exprimés à travers un panel que notre rédaction a réalisé pour donner leur avis sur cette promesse de remaniement qui commence à perdurer.

Thierno Oumar Sidibé, un citoyen rencontré à la Bellevue, commune de Dixinn, enseignant de son état, nous a fait savoir que depuis qu’il a appris cette nouvelle, il ne cesse pas de regarder le journal de 20 heures 30 de la RTG. « Tous les jours, je regarde le journal pour voir si ce décret que le président de la république aura lieu. Mais, jusqu’à présent, il n’a pas fait un décret comme il l’a promis, ce n’est que des petits postes qu’il est en train de changer d’abord. Bon, je ne sais pas s’il veut commencer par des petits pour remonter aux grands postes. En tout cas, moi j’ai hâte de voir ce nouveau gouvernement qu’il a promis parce que ceux qui sont là ont montré leur limite, surtout au niveau de l’enseignement national. Ils doit nommer des gens qui seront capable de montrer leurs preuves dès le début ».

Oumou Sow Universitaire en droit à l’université Général Lansana Conté de Sofonia, « moi en tant qu’étudiante, j’aimerai si le président va faire ce qu’il a dit de voir beaucoup plus au niveau de l’éducation. Parce que nous les étudiants, il faut se dire la vérité on voit des choses de fois dans les écoles cela n’est pas normal. Il y a trop de corruption. J’aimerais aussi qu’il nomme des gens capable qui vont aider notre pays. On a remarqué beaucoup de nos frères qui ont fini d’étudier n’ont pas d’emploi. On n’aimerait pas avoir la même chose. Moi je veux que quand je finis mes études, j’aimerais avoir vite du travail pour pouvoir aider mes parents ».

Thierno Souleymane Baldé, Commerçant dans une boutique à Dixinn, « ce que moi je peux dire par rapport à cette décision d’Alpha Condé, c’est de voir des gens qui sont compétants pour les nommer. Ce décret même moi je doute fort si ce n’est pas de tape à l’œil comme en ce moment il y avait trop de tensions politiques et éducatives dans le pays. Donc, qui sait ? Est ce qu’il n’a pas dit ça  pour juste pouvoir s’en sortir devant les femmes au palais parce qu’on a appris que quand il est arrivé toutes les femmes qui étaient là-bas ont crié contre lui. Mais de toutes les façons, nous nous attendons de lui cette fois-ci un gouvernement responsable qui sera à l’écoute des populations comme il l’a dit lui-même ».

N’Faly Konaté, informaticien dans une prestation à Coleyah, « Oui c’est vrai le président a promis un nouveau gouvernement, nous attendons voir. Mais les gens doivent lui laisser le temps pour travailler parce qu’il faut se dire la vérité, avec cette pression qu’on lui fait ce n’est pas facile de faire quelque chose. On veut qu’ils nomme des gens responsables pour nous aider à quitter dans cette ornière ».

Aboubacar Camara, maitre mécanique à Matam, « Alpha Condé veut des gens que lui-même il va gérer. Il ne veut pas des gens qui veulent travailler pourtant cela ne peut pas faire avancer un pays. Sinon, la Guinée a beaucoup de bons cadres, mais malheureusement notre président veut tout contrôler à la fois, c’est pourquoi souvent, c’est sont ses hommes qu’il met là-bas. Vous n’avez pas vu depuis qu’il a promis un remaniement jusqu’à présent rien n’est fait. On dirait qu’il est en train de viser ceux qui ne font pas ses affaires comme il le veut, il les enlève pour envoyer certains de ses hommes. Si on continu dans ça 100 ans on ne va jamais avancer. Il faudrait changer cette culture, il n’a qu’à nommer des hommes capables et responsables ».

Propos recueillis par Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34