Des sources concordantes rapportent que le bac qui assurait la traversée sur le fleuve Milo entre Kérouané et Banankoro en haute Guinée a chaviré le samedi 26 octobre dernier.
 

Selon les mêmes sources, il n’y’a pas eu de pertes en vies humaines mais d’importants dégâts matériels.
 

« L’incident est survenu quand un camion remorque chargé de plusieurs tonnes de riz et d’autres articles, en provenance de Senko est monté sur le bac qui a du coup vu une bonne partie de sa partie submergée. Cela a provoqué le blocage des populations de rallier l’une et l’autre  rives », témoigne un citoyen joint sur place

Et d’ajouter : « il y a seulement six mois quand avec des ressources endogènes, nous avions collecté un fonds de 400 millions de francs guinéens(GNF) pour la réparation de cet engin ».
 

Les citoyens de ces localités ont profité de l’occasion pour demander aux autorités guinéennes notamment celles chargées des travaux publics et des transports de s’investir afin de remplacer ce bac par un pont.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com
+224 622 30 49 42

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here