Malgré une part belle réservée à l’Afrique subsaharienne dans sa dernière édition du rapport Doing Business 2019, de la banque mondiale indiquant un nouveau record avec 314 réformes réalisées dans 128 économies, la Guinée n’a gagné qu’une place, passant de la 153e à la 152e sur 190 pays.

Avec quarante des économies subsahariennes ayant mené à bien 107 réformes, la Guinée a, elle, mené cinq réformes qui lui ont valu cette progression quoique timide et dont la faiblesse de la progression s’explique par le niveau d’efficacité et l’impact des réformes réalisées. À titre d’exemple, le Togo a mené 6 réformes et fait une progression de 19 places.
Cliquez ici pour lire la suite de l'article

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.