orange guinee guicopres uba guinee votre

Trois morts à Wanindara : des graves accusations de Fodé Oussou contre Alpha Condé

Lors de l’assemblée générale de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), ce samedi 10 novembre 2018, le vice-président, chargé des affaires sociales du parti a pointé un doigt accusateur contre le président de la République, Alpha Condé suite aux violences meurtrières enregistrées dernièrement à Wanindara, dans commune de Ratoma (Banlieue de Conakry).

Au cours de cette semaine, l’opposition républicaine  a lancé une série de manifestations dont la première était le mercredi par une ville morte, la deuxième, le lendemain jeudi par une marche pacifique qui a été finalement reportée à la dernière minute. Ces manifestations ont enregistré dans cette localité, trois morts dont deux manifestants et un policier.

« Ce qui s’est passé à Wanindara, c’est la faute de personne d’autre que M. Alpha Condé. Ceux qui ont été tués, ce n’est pas la faute des communautés. Il n‘a pas de projet de société, il n’a jamais rien géré dans la vie. Il n’a jamais été ni employé, ni employeur. La première fonction d’Alpha Condé, c’est quand il a été président. Donc, il n’a aucune façon de gérer les choses quand il se retrouve dans des difficultés que de par la violence. Donc, ce n’est personne d’autre, le principal coupable de cette barbarie c’est Alpha Condé, c’est le seul et l’unique », a-t-il accusé.

Il a poursuivi son intervention en insistant sur la culpabilité du chef de l’Etat sur ces cas de morts enregistré à Wanindara. Il a prévenu qu’il ne faut pas tomber dans le piège du chef de l’Etat.

« Il n’y a aucun problème entre communautés. Croyez-moi, que les malinkés ne sont pas d’accord avec le comportement de M.  Alpha Condé. Les soussous ne sont pas d’accord, les peulhs ne sont pas d’accord, et les forestiers ne sont pas d’accords. Il veut nous mélanger et nous ne devons pas l’accepter », a ajouté le président du groupe parlementaire les Libéraux-Démocrates.

L’opposition républicaine a reporté sa dernière marche pacifique pour déclencher 5 jours de deuil pour rendre hommage aux victimes des manifestations politiques. Elle compte reprendre ses manifestations dès le mardi 13 novembre prochain.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »