Guinée: la presse porte plainte contre la gendarmerie de Matam
Noter l\'article

Les associations de la presse Guinéenne ont interpellé jeudi 16 novembre le procureur général de la cour d’appel de Conakry à travers une plainte contre des agents de la gendarmerie Eco 3 de Matam.

L’équipe plaignante était composée de Kerfala Sanou Cissé, président de l’URTELGUI, Moussa Iboun Conté de l’AGEPI, Amadou Tam Camara d’AGUIPEL et d’autres membres de la corporation. Ils étaient accompagnés par leurs avocats notamment Maitre Salif Béavogui.

Cette plainte remonte à la bastonnade contre des hommes de médias le 2 novembre dernier dans l’enceinte de ladite gendarmerie.

Cette agression contre la presse qui est le l’un des piliers de la démocratie de la part des agents a enregistré 12 journalistes blessés dont 5 graves.

Ces deux dernières semaines, les médias guinéens sont confrontés à des difficultés dans l’exercice de leur métier. Cela s’explique par des menaces des autorités qui ne cessent de se multiplier du jour au lendemain.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel: (+224) 656 77 52 34

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here