A LA UNEJustice et Droit

Guinée : le juge Francis Kova renvoie au 12 septembre prochain, le procès dans l’affaire de faux médicaments saisis au port de Conakry

Le jugement dans cette affaire des 220 conteneurs, contenant de faux médicaments et saisis au port autonome de Conakry a débuté ce lundi, 18 juillet 2022 devant la CRIEF, Cour de Répression des Infractions Économiques. Après quelques minutes qui ont duré des échanges et sur demandes des parties au procès, l’afdaire a été renvoyée au 12 du mois prochain.

Ce dossier concerne près d’une vingtaine, tous non détenus, mais qui sont poursuivis pour des faits présumés d’exercice de façon illégale, la profession de pharmacien, d’usurpation de titre et atteinte à la santé publique.

À l’effet de se préparer au mieux, les parties au procès ont dès l’entame du procès, sollicité du juge audiencier, un renvoi de l’affaire afin de pouvoir aborder les débats de fond.

Après avoir écouté des parties, le juge Francis Kova Zoumanigui, président de la Cour n’a pas tardé accepté, lui qui a du coup renvoyé l’affaire pour jugement à la date du 12 septembre 2022. C’est, pour permettre à ces dernières de mieux communiquer et fournir également les pièces de ce dossier concernant les 220 conteneurs contenant ces faux médicaments, incinérés peu après par les autorités.

Sâa Robert Koundouno

A LIRE =>  N'zérékoré: un candidat fraudé au Baccalauréat unique session 2022 jugé et condamné à 3 mois de prison avec sursis 
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »