A LA UNEPolitique

Guinée: le CNRD reçoit officiellement du CNT, le rapport final sur les missions menées par les conseillers nationaux

Les 81 honorables conseillers du Conseil National de la Transition CNT, ont bouclé avec la rédaction du rapport de missions des consultations sur des attentes des populations de la transition en cours. Durant 10 jours, plus de 2.00 personnes ont été touchées avec à la clef, plus de 8.000 guides d’entretien. Ce lundi, 25 avril 2022, un rapport sur le condensé des activités produit à cet effet, a été remis à Bachir Diallo, ministre de la sécurité et de la protection civile qui a représenté le Président de la transition, le Colonel Mamadi Doumbouya.

L’exercice consistait selon Dr Dansa Kourouma, président du CNT, à recueillir des attentes des populations des 6 communes de la villes de Conakry et ceux de l’intérieur du pays. À travers un guide d’entretien, des citoyens ont répondu à un certain nombre de questions sur leurs préoccupations du moment, ceci pour la bonne marche bien attendu, de la transition entamée il y a près de 8 mois déjà.

Dansa Kourouma président CNT

«Je note avec satisfaction que pendant ces rencontres, les populations guinéennes ont réitéré leur attachement à l’universalisme démocratique qui respecte ses réalités culturelles et sociales dont la limitation du nombre de partis politiques au stricte minimum nécessaire à l’animation d’une vie sociale paisible qui prend en compte l’idéologie politique du vivre ensemble solidaire. Ces populations ont clairement exprimé le rêve de l’élargissement de la décentralisation et la déconcentration du pouvoir avec une plus forte autonomie des collectivités locales. Elles espèrent un renforcement des institutions républicaines en termes de prérogatives et de capacité de contrôle réciproque, des unes sur les autres. Elles aspirent à plus de sécurité, pour les processus électoraux et décisionnels, en éliminant l’ethnie et d’autres considérations irrationnelles dans le jeu politique, sur fond de tenue d’élections locales, législatives, présidentielles crédibles et transparentes, acceptées de tous . Elles appellent de tout leur vœux, au recensement exhaustif de la population tant en ce qui concerne l’état civil qu’en ce qu’il s’agit du fichier électoral, franche de toute possibilité de manipulation frauduleuse. Ces populations ont également exposé leur préoccupation sur l’exigence de réconciliation nationale et de sauvegarde des droits humains. Elles placent la justice au cœur du processus de transition tout en ayant la force de prôner la nécessité de se dire la vérité et de se pardonner », a restitué Dr Dansa Kourouma.

A LIRE =>  Guinée: les journées portes ouvertes de la justice lancées

À en croire le numéro 1 du Conseil National de la Transition CNT, la place de l’éducation a aussi été reconnue par les populations. Sur toutes ces préoccupations a-t-il poursuivi, qu’il a clairement été dit que l’Etat doit s’assumer devant le peuple par la reconnaissance de ses responsabilités face aux violations des droits humains, à sa capacité de faire la lumière sur des dossiers, à son courage de demander pardon et à sa disponibilité de trouver les moyens pour la réparation symbolique des préjudices physiques, économiques et moraux.

À sa prise de parole au nom du Chef de l’État, du CNRD et du Gouvernement, le ministre Bachir Diallo, a tenu à remercier l’ensemble des conseillers qui ont parcouru toute la Guinée, malgré le mauvais état des routes.

Bachir Diallo, ministre de la sécurité et de la protection civile

«C’est une étape importante qui est franchie dans la transition qui se veut transformatrice, conformément à la volonté du Chef de l’État de placer la transformation et la réédification de l’État au cœur de sa transition. Le président du CNT l’a dit, on aimerait bien que ce soit la dernière. C’est le vœux de tout le monde. Nos citoyens se sont exprimés clairement là-dessus. Pour moi donc, au nom du Chef de l’État, je vais me permettre de dire que l’espoir est permis pour que cette transition connaisse un succès. Ça va nous permettre de passer aux étapes prochaines de la transition. J’exhorte tous ici présents, de faire ce que nous devons faire pour que ce pays change conformément à la vision du chef de l’État. Pour terminer Monsieur le président du CNT, je rentrai fidèlement compte et transmettrai ce rapport à qui de droit », a promis le patron du département de la police et de la protection civile.

A LIRE =>  Labé_ Le président de l’union des boulangers surpris de l’annonce faite par le gouvernement

Sâa Robert KOUNDOUNO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »