Guinée : confusion autour d’un blessé par balles

En début de soirée, mardi 14 mai, Ibrahima Baldé ingénieur qui partait souscrire à un appel d’offre dans la préfecture de Tougué, s’est retrouvé blessé à la cuisse gauche victime de projectiles tirés d’une arme à feu.

Des bruits qui courent, l’homme serait le porteur de l’arme qui se serait déclenchée toute seule blessant son porteur sauf que ce n’est pas la lecture de la famille dont voici la version dite par un homme d’âge mûr :

<<Il allait répondre à un appel d’offre dans la préfecture de Tougué quant il a pris une balle à Diawoya, il a pu forcer jusqu’à l’hôpital régional où, il a reçu les premiers soins en attendant une évacuation vers Conakry>>

Le médecin traitant Sékou Bah dont l’équipe a reçu le jeune homme parle d’une blessure pénétrante sur la cuisse gauche faite par des balles d’une arme à feu, qui n’est toutefois pas altérée même si des examens ont été demandés et dont l’équipe attend les résultats.

Ce matin du mercredi, avant d’évacuer la victime vers Conakry, la famille a dû satisfaire aux exigences d’une audition diligentée par la police.

Toutefois, du côté de Diawoya, les autorités administratives et certains citoyens interrogés  ont balayé d’un revers de main toute éventuelle attaque dans la zone ces dernières heures.

Ousmane K.Tounkara