En visite à un parti politique le lundi 18 septembre, le président de la commission électorale nationale indépendante (CENI), Me Amadou Salif Kébé a été très clair sur la tenue des élections locales en Guinée. « Bientôt l’organisation des élections locales en Guinée. Nous n’avons pas encore de dates, parce que ce n’est pas à nous de fixer la date. Nous organisons techniquement tous ce qui entre dans la sauce électorale. Et cela va se discuter d’ici la fin de ce mois à Kindia, lors d’un atelier que nous comptons organiser. Nous sommes prêts à organiser les élections, mais vous savez on ne s’assoie pas comme ça dans un bureau pour décider de la date d’une élection. Il y’a un ensemble d’activités qu’il faut dérouler pour aboutir à une date, cela n’a pas été fait d’abord. Nous sommes en train d’engranger les plans opérationnels une fois que ces plans seront prêts, nous allons réunir toutes les parties prenantes pour en discuter et là où les délais vont nous amener nous organiserons les élections en ce moment-là », a-t-il précisé.

De son côté, le porte-parole du front pour l’alternance démocratique FAD, Aboubacar Sylla a dit : « nous serions prêt à participer effectivement à l’atelier que la CENI va organiser dans la mesure où cet atelier va être pour nous un cadre de concertation qui va certainement aboutir à des décisions consensuelles. Malheureusement, ce ne fût pas le cas de par le passé. Nous avons été souvent mis devant le fait accomplis d’où ce mur de méfiance qui a prospéré entre la CENI et les partis politiques. Ce qui fait qu’aujourd’hui cette confiance ne permet pas aux partis politiques d’être rassurés quant aux prestations de la CENI (ancienne formule).

Oumar M’Böh pour Aminata.com
+224 622 624 545/666 369 744
mbooumar@gmail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here