Amadou Thyndel Diallo de la Coalition des élèves et étudiants de Guinée (CEEGUI)
Amadou Thyndel Diallo de la Coalition des élèves et étudiants de Guinée (CEEGUI)

Dans une déclaration en date de ce vendredi 16 février 2018, la Coalition des élèves et étudiants de Guinée (CEEGUI) menace de manifester dans les rues du pays si les autorités ne mettent pas fin à la grève des enseignants qui paralyse le système éducatif guinéen depuis le 12 février 2018.

La CEEGUI lance un appel au Premier ministre Mamady Youla et son gouvernement à prendre toutes les mesures nécessaires pour que les élèves puissent reprendre immédiatement le chemin de l’école.

Si rien est fait jusqu’au lundi 19 février 2018, cette structure dirigée par Amadou Thyndel Diallo va appeler tous les élèves et étudiants du pays à une marche pacifique sur toute l’étendue du territoire pour réclamer leur droit.

Cet ultimatum de la CEEGUI intervient après celui lancé par Aboubacar Soumah secrétaire général du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée(SLECG). Monsieur Soumah menace de demander le départ du ministre Albert Damantang Camara de l’enseignement professionnel et du travail et son homologue de l’éducation nationale et de l’alphabétisation si le gouvernement de reconnait pas la nouvelle équipe dirigeante du SLECG d’ici la semaine prochaine.

Mamadou Aliou Barry pour Aminta.com

(+224) 622 304 942

PARTAGER