En Gambie, le parlement a adopté mercredi une modification de la Constitution qui supprime la limite d’âge pour les candidats à la présidence de la République.

Les députés ont aussi fait passer l’âge de la retraite des juges de la Cour suprême de 65 à 75 ans.

L’opposant historique Oussaino Darboe, 69 ans, est le chef du parti au pouvoir dans lequel milite le président Adama Barrow.

La suppression de la limite d’âge a donc des relents de calculs politiques.

Il pourrait permettre à M. Darboe de se présenter à la prochaine présidentielle.

BBC

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here