Violentes manifestations des élèves à Bonfi
Violentes manifestations des élèves à Bonfi

Les manifestations se multiplient en Guinée. Des sources locales nous apprennent que les femmes de la commune urbaine de Fria sont dans la rue ce lundi 13 mai 2019 pour exiger le départ de Gnalen Condé préfet de la localité.

Interrogée dans GG de la radio Espace, Madame Fatoumata Binta, une des porte-paroles des manifestantes a dit que la manifestation a débuté très tôt le matin.

Elle dénonce de détournement de fonds alloués aux femmes.

«Nous réclamons notre frigo mais aussi un milliard de francs guinéens qu’on avait envoyés aux femmes de Fria, c’est inadmissible. C’est nous les femmes qui vendons de la glace et autres articles pour soutenir nos familles. Maintenant, nous demandons le départ pur et simple de Madame le préfet. Elle a dit que le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation Bouréma Condé est son frère. Selon elle, tant que ce dernier est là-bas, elle sera préfet de Fria. Nous continuerons les manifestations. Nous verrons si c’est son frère qui dirige ou c’est Alpha Condé», a-t-elle entamé.

Et de poursuivre: «Lorsque nous sommes arrivées ce matin devant son bureau, elle est sortie danser avec nous mais dès qu’elle a compris pourquoi nous sommes là, elle est repartie dans son bureau. Quelques temps après, on l’a fait sortir coucher dans une voiture».

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942