Bicéphalisme au sein du RPG Arc-en-ciel: vers un effondrement du parti au pouvoir !

Top de nos lecteurs

Et si les guinéens sont favorables à une loi sur la castration des violeurs?

C'est depuis plusieurs années secret de polichinelle, le viol prend des proportions alarmantes en république de Guinée, au point où la récurrence  des cas...

Manifestation du 8 juillet: “c’est une occasion de mettre Alpha Condé hors d’état de nuire”, selon le GOHA

DECLARATION  Conformément à la décision du FNDC d’organiser une marche de protestation le 08 juillet sur l’ensemble du territoire national, contre la soi-disante nouvelle constitution,...

Labé : un accord tiré par les cheveux entre fondateurs d’écoles privées et enseignants du SEBGUI

Comme promis par le préfet Safioulahi Bah aux élèves qui lui ont rendu visite mercredi, fondateurs d'écoles privées et enseignants en grogne du SEPGUI...

Un garçon meurt victime électrocution sur un manguier

Quelques minutes avant le crépuscule  de ce mercredi à Ndiolou,secteur du quartier Pounthioun, un garçon d'entre quatorze et quinze an d'âge  est mort électrocution...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Cela n’est qu’un secret de polichinelle pour personne, quand on rappelle que rien ne va au sein du parti pouvoir, le RPG Arc-en-ciel. Une grave crise sévit à la mouvance présidentielle qui risque de fragiliser la position de la formation politique du président Alpha Condé sur la chaine politique. Si les Guinéens ont connu l’effondrement ou le déclin des grands partis après la mort de leurs leaders comme le PDG-RDA (Parti Démocratique de Guinée et Rassemblement Démocratique  Africain) de feu président Ahmed Sékou Touré ou le PUP (Parti de l’Unité et du Progrès) de feu Général Lansana Conté. Le RPG du chef de l’Etat Alpha Condé risque de connaitre un coup de tonnerre politique à son vivant.

Malgré les tentatives du président Condé pour éteindre le feu qui brûle sa maison de façon très discrète. Pour l’heure, la colère ne désamorce pas. Cette tension qui monte crescendo est le fruit de beaucoup d’années de ras-le-bol entre les Rpgistes, les alliés de la mouvance présidentielle que Bantama Sow et Amadou Damaro qualifient de militants de ‘’5ème colonne’’. Et, un groupe de jeunes qui souhaitent avoir une nouvelle ère au RPG.

Cet ouragan politique mettra-t-il une fin prématurée du règne du RPG-Arc-en-ciel ? Les clashs entre des membres du parti au pouvoir dans les médias et sur les réseaux sociaux n’est plus un tabou pour personne. A l’heure actuelle, une débandade totale règne au sein du bureau politique national. Ce combat rude ou tous les coups sont permis se désigne depuis l’annonce d’un remaniement ministériel du gouvernement de Dr Ibrahima Kassory Fofana. Chacun ce cherche autant de fois qu’il peut pour avoir une place au soleil avant la fin du mandat de Alpha Condé. Qui est fou pour se négliger quand on sait que la dernière carte est sur la table ?

D’ailleurs, on se rappelle encore de cette mise en garde du chef de l’Etat devant des militants du RPG lors d’une crise qui rongeait son parti.  ” Je suis au courant de tout mais laissez-les. Ils n’ont pas pu quand nous étions dans l’opposition, ce n’est pas maintenant que nous sommes au pouvoir qu’ils pourront faire quelques chose. Pendant 20 ans, rien n’a ébranlé le RPG. Ce n’est pas maintenant qu’on peut le faire. Avant, ce sont les autres qui nous combattaient mais, aujourd’hui, ce sont nos responsables mêmes qui nous combattent. Ils viennent me dire qu’ils vont éteindre le feu alors que ce sont eux-mêmes qui attisent le feu. Ils se cachent derrière des gens mais, tout finira par s’éclaircir”, affirmait le président Condé.

A LIRE =>  Qui est Hawa Béavogui nouvelle ministre des Droits et de l'Autonomisation des femmes
A LIRE =>  Lutte contre le COVID-19 : la Banque mondiale et le Ministère de l’hydraulique unissent leurs efforts

Cette crise qui secoue le RPG est probablement l’une des pires crises de son histoire. La bataille pour la succession de Alpha Condé fait rage dans les rangs de son parti. Ce bicéphalisme politique connaitra-t-il un arrangement à l’interne ? Quel avenir pour le parti historique guinéen au cas où Alpha Condé ne se porterai pas candidat pour un 3ème mandat ? Cette grogne politique qui mine son parti risque-t-il d’une fin prématurée ?

Pour exprimer leurs mécontentements, le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique, Sanoussy Bantama Sow et l’Honorable Damaro Camara, actuel Président de l’Assemblée Nationale, n’ont pas manqué de tirer à boulets rouges lors de la démission inattendue de Yéro Baldé. En disant tout haut, ce que beaucoup murmurait tout bas. ‘’ Nous allons chasser tous les ‘’traites’’ du parti, les membres de la ‘’5ème colonne’’. Et, Damaro qui renchérit en déclarent qu’il y en a qui ont  “un pied dedans” et “un pied dehors”. « On est trahi que par des amis. Les alliés sont des alliés qui ont leur agenda, nous avons le nôtre, mais ce que Bantama Sow dit est une réalité. Il y a des non-engagés qui sont avec nous avec un pied dedans, un pied dehors. Ce qu’il dit est vrai. Mais nous en tirerons toutes les leçons au moment venu. », A-t-il déclaré.

Par ailleurs, la tension continue de faire grincer des dents à la mouvance présidentielle. Tout récemment, le débat politique était animé sur une sortie fracassante du 1er vice-maire de la commune de Matam, issu des rangs du RPG Arc-en-ciel, Ismaël Condé, qui a ouvert la ‘’Boite à Pandore’’ en affirmant son opposition à un 3ème mandat au président guinéen. « Je demande au RPG de trouver un successeur à Alpha Condé ». Chose qui lui coûté son limogeage au niveau de sa base politique. A l’allure où vont les choses, une chasse aux sorcières est déclenchée contre les « traitres » du parti.

A LIRE =>  UBA Conversations : Recap des citations importantes de la session

Ce bras de fer qui mine le RPG Arc-en-ciel est-t-il le fruit de nombreuses années de politique politicienne orchestrée par Alpha Condé au sein de sa propre famille politique ? Cette politique machiavélique risque-t-elle de coûter très chère à l’opposant historique ? Ce troisième groupe des jeunes né dans ce bicéphalisme de crise pèsera-t-il gros dans le combat des lions ?

Pour le moment, l’ambiance est électrique à l’interne entre ces trois groupes en manque de leadership. Pour cause, les Rpgistes qui ont tout le mal à supporter la présence des alliés qu’ils accusent de jouir de tous les privilèges du parti. Contrairement aux jeunes qui accusent les caciques du RPG qui sont aux commandes de n’avoir rien fait pour eux. A quelques mois des élections présidentielles de 2020, le navire du président Condé commence à prendre de l’eau en haute mer sans aucun gilet de sauvetage pour le moment.

Dans le camp présidentiel, Alpha Condé continue à entretenir le flou dans sa propre formation politique sur son éventuel 3ème mandat. A l’heure actuelle, de nombreux clans sont créés de façon clandestine, avec la complicité des membres du bureau politique national du RPG pour trouver un successeur au ‘’Fama’’ national.

A LIRE =>  UBA Conversations : Recap des citations importantes de la session

Peut-on dire que ce tohu-bohu politique profitera-t-il l’opposition guinéenne ? Pendant que les barons du RPG Arc-en-ciel ne fument plus la même pipe. Alpha Condé parviendra-t-il à trouver une solution rapide à cette guéguerre au sein de son parti à 4 mois des élections présidentielle? L’avenir nous édifiera.

Analyse de Moussa Traoré

- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

Et si les guinéens sont favorables à une loi sur la castration des violeurs?

C'est depuis plusieurs années secret de polichinelle, le viol prend des proportions alarmantes en république de Guinée, au point où la récurrence  des cas...

Manifestation du 8 juillet: “c’est une occasion de mettre Alpha Condé hors d’état de nuire”, selon le GOHA

DECLARATION  Conformément à la décision du FNDC d’organiser une marche de protestation le 08 juillet sur l’ensemble du territoire national, contre la soi-disante nouvelle constitution,...

Labé : un accord tiré par les cheveux entre fondateurs d’écoles privées et enseignants du SEBGUI

Comme promis par le préfet Safioulahi Bah aux élèves qui lui ont rendu visite mercredi, fondateurs d'écoles privées et enseignants en grogne du SEPGUI...

Un garçon meurt victime électrocution sur un manguier

Quelques minutes avant le crépuscule  de ce mercredi à Ndiolou,secteur du quartier Pounthioun, un garçon d'entre quatorze et quinze an d'âge  est mort électrocution...

Labé : les élèves prennent la rue et s’adressent au préfet

Les élèves des écoles privées de Labé appuyés par  le collectif des élèves de la ville ont battu le pavé. Ce mercredi pour exprimer...
0 Shares
x