orange guinee guicopres uba guinee votre

Dinguiraye/Banora : un flou créé autour du montant de la taxe superficiaire de la Commune

Selon nos informations, l’argent de la taxe superficiaire de la Commune rurale de la sous-préfecture de Banora, Préfecture de Dinguiraye a été payée par la Société Minière de Dinguiraye (SMD), il y’a de cela quelques jours. Mais, depuis cette date aucune autorité n’a communiqué sur le montant. Pour cause, toutes les autorités contactées par notre rédaction, disent n’avoir pas été informées du montant par le receveur Abdoulaye Bademba Barry. Pourquoi crée-t-on un flou autour de l’argent de la taxe superficiaire de la commune rurale de Banora Préfecture de Dinguiraye ?

Pourtant cet argent est destiné à la cause des communautés.

Le premier responsable de cette Commune rurale, le Maire de Banora Alhassane Barry contacté par notre rédaction a déclaré : « J’ai appris que l’argent est arrivé dans le compte de la commune de Banora, mais le receveur ne m’a pas communiqué le montant. L’argent est toujours dans le compte. En attendant qu’il ne nous communique le montant. J’ai appelé les autres conseillers pour qu’on décide de ce à quoi ce montant doit servir. Au cours de notre réunion nous avons identifié deux actions à savoir : le logement des enseignants et le siège de la Mairie ; nous estimons que ce montant pourra couvrir ces deux activités. A cet effet, des cahiers de charges seront élaborés et soumis aux entrepreneurs qui sont très nombreux à s’y intéresser déjà », a-t-il souligné.

Quant au Secrétaire Général chargé des collectivités de la Préfecture de Dinguiraye, Faust Dopavogui il dit n’être associé à aucune activité des collectivités locales. Cela malgré le poste qu’il occupe. Donc, il ne connait rien sur le montant payé ou encore les actions programmées par les autorités communales : « je ne suis pas au courant du montant versé dans le compte de la commune rurale de Banora qui pourtant relève de ma compétence. Depuis une semaine, je téléphone au Receveur des communes Abdoulaye Bademba Barry, pour qu’il vienne me donner les informations liées à cet argent, mais il refuse catégoriquement de venir faire la situation je ne sais pourquoi ».

Le maire de Banora et le Secrétaire Général chargé des collectivités ne sont pas les seuls à pouvoir appelé le receveur et qu’il n’est pas répondu favorable ; le Directeur Préfectoral des Mines et de la Géologie a dit la même chose : « depuis que j’ai fini de faire le travail technique pour le recouvrement de la taxe superficiare, le receveur refuse de décrocher mes appels », a-t-il déploré. Cet acte a été qualifié par ces responsables d’insubordination à leur égard.

De son côté, le Préfet de Dinguiraye le lieutenant-colonel Mamadou Lamarana Diallo a dit qu’il est à l’attente des propositions qui seront faites par les autorités communales de Banora avant de prendre toute décision : « Pour le moment, je ne connais pas le montant versé. Mais, les conseillers ont un délai de 15 jours pour se retrouver et faire des propositions d’actions de développement au niveau de la collectivité. Lorsqu’ils vont nous envoyer ses propositions, on les examinera ; soit on les valide ou on fait des contre-propositions bénéfiques pour la localité. Il faut reconnaitre que cet argent est minutieusement suivi » a-t-il reconnu.

A l’allure où vont les choses, des soupçons pèsent encore sur le receveur, Abdoulaye Bademba Barry qui aurait participé depuis son affectation dans cette Préfecture minière en 2009, à des pratiques malsaines.

Selon certains cadres, Abdoulaye Bademba Barry qui est receveur de l’ensemble des communes de la Préfecture de Dinguiraye au nombre de huit (8) a toujours conduit les maires de ces collectivités locales ainsi que les préfets qui se sont succédés à des détournements de fonds destinés aux collectivités locales pour leur développement à des fins personnels, ont-ils accusés.

Ces accusations sembleraient être attestées par le comportement que le principal accusé lui-même a montré à notre égard. Pendant qu’il était en séminaire de formation, ce mardi 5 février 2019 du côté de Kindia en Basse Guinée, il dit être à Banora en réunion et ne pourrait pas communiquer sur le montant versé au compte de la localité de Banora. Et qu’il n’est pas l’ordonnateur.

La question qui taraude les esprits est de savoir à qui le receveur rend-t-il compte ? Depuis 2009, l’année à laquelle, Abdoulaye Bademba Barry a été affecté l’on voudrait connaitre combien de milliards de francs guinéens cette Préfecture a-t-elle bénéficié ? Les audits des comptes des différentes communes nous édifierons davantage.

A suivre…

Oumar M’Böh pour Aminata.com

+224 622 624 545/666 369 744

mbooumar@gmail.com

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »