Dans le secret interne des instances politiques, les tractations en vue de la députation prochaine se poursuivent et les plus connus des partis politiques veulent participer aux prochaines joutes électorales.

Sur la question le RPG AEC compte âprement donner du fil à retordre à l’UFDG dont Labé est l’arrière garde ainsi a parlé Aliou Mosquée Diallo :

« Dans la préfecture de Labé, le RPG AEC va présenter ses candidats sur la liste nationale et à l’uninominal, ce n’est pas l’UFDG seulement qui va chercher à monopoliser la préfecture de Labé »

A l’UFDG, au-delà d’une vieille entente qui devait mettre en lumière le vice maire Aliou Sampiring Diallo trois challengers se sont déclarés morcelant les chances du premier mais ce n’est pas difficile à gérer nous a expliqué le secrétaire administratif El hadj Balassa Baldé :

« Si nous avons un seul candidat, nous le présentons, s’ils sont 2,3 ou 4 le bureau fédéral est là pour trancher. »

A l’UFR, il n’y a pas encore de fumée blanche et les consultations sont en cours et sont houleuses mais la formation de l’ancien premier ministre à Labé se focalise sur la liste nationale et éventuellement sr celle uninominale a signifié Mamadou Bobo Prof Bah secrétaire fédéral des jeunes

Au Bloc libéral, Marouf Thiam, le secrétaire fédéral estime avoir adressé un courrier pour la fédération de Labé sur la liste nationale et estime attendre un retour de la hiérarchie.

Dans ce jeu , seule l’UFD de Bah Baadiko semble avoir pris de l’avance sur le gros du peloton tant on sait nommément quels sont ceux qui devront porter la couleur du parti aux prochaines législatives.

Il s’agit de  abdoulaye Saa Bah à l’uninominal et Boubacar Siddy Tounkara sur la liste nationale.

Ousmane K. Tounkara