Demoudoula : plusieurs maisons menacées de démolition

Top de nos lecteurs

Plan de riposte économique : Dr Ousmane Kaba dénonce où il y a de problèmes

Suite aux annonces des mesures de riposte économique face au Covid-19 , le président du PADES a fait son analyse ce mercredi.Invité dans...

Siguiri: près de 70 millions GNF emportés par des malfrats dans une attaque

Les attaques armées se multiplient sur les différents axes routiers de la Guinée. Le dernier cas en date s'est produit dans la journée du...

Orange Guinée auprès du Ministère de la Santé dans la lutte contre le Covid 19

C’est ce mardi 7 avril 2020 que M. Aboubacar Sadikh Diop (Directeur Général d’Orange Guinée) et le Colonel Rémy Lamah (Ministre de la Santé),...

COVID-19 : la Chine accusée d’avoir passé sous silence l’épidémie à ses débuts

Début  février, le président chinois Xi Jinping a appelé à un contrôle encore plus strict des discussions en ligne afin de garantir une "énergie...
Alpha Oumar Diallohttps://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

La visite du  personnel du ministère de l’Habitat dans le quartier de Demoudoula s’est soldée par la précision d’une décision visant à démolir les concessions se situant sur le long de la rivière. Les habitants concernés par cette décision vivent dans un désespoir total. Plusieurs maisons  ont été marquées par des croix rouges lors de cette visite et pourront être détruites prochainement. Sur la question quelques citoyens se sont prêtés à notre micro et leurs avis se divergent.

Ismail Bangoura étudiant en Histoire à l’université Général Lansana Conté de Sonfonia : «les gens aiment se faire berner  par des personnes mal intentionnées sinon pourquoi investir son argent  dans des zones réservées. Le problème ce que ces personnes obtiennent des titres fonciers en achetant ces parcelles en complicité avec certainess mairies parce que c’est elles qui gèrent ce genre d’affaire. Pour mettre fin à ces histoires,  je pense qu’il faudrait aller au-delà du simple fait de démolir des maisons, il faut mener des véritables enquêtes afin de démasquer ceux qui sont derrière cette arnaque et les sanctionner».    

Ousmane Sow est professeur de philosophie : «les habitants de ce lieu ont comis une grave erreur en construisant leurs maisons dans des domaines appartenant à l’Etat. Le pire c’est qu’ils ont  allé  jusqu’à la rivière. Ils ont même détourné le passage de l’eau, elle coule dans tous les sens. Il ne pense pas qu’en faisant ça ils ont en train de risquer leurs propres vies, parce que si l’eau perde son direction elle peut causer des inondations qui peuvent coûter la vie à des personnes».

A LIRE =>  Sidya Touré critique les résultats provisoires proclamés par la CENI
A LIRE =>  Labé: État des lieux du scrutin couplé en matinée

Amara Coulibaly étudiant en Sociologie : «ils ont tord de construire sur le long de la rivière, mais il est préférable qu’ils trouvent des solutions adéquates qui arrangerons tous le monde. L’Etat doit dédommager les gens qui vont perdre leurs maisons, parce que ces constructions est le fruit d’un travail acharné pendant plusieurs années. Les autorités doivent penser à ces personnes qui ont des familles sous leurs responsabilités pour n’est pas qu’elles soient laissés à la merci de la nature une fois leurs concessions détruites».

Salimatou Diallo est étudiante en Géographie : «c’est difficile de voir que sa propre maison est marquée par des croix et qui pourrait être démoli en un clin d’œil, sans levé un petit doigt. Ce genre de stress peut occasionner des dépressions mentales à vie, j’ai vraiment de la peine pour eux. C’est pourquoi je sollicite aux autorités de résoudre ce problème de manière positive sans troublé d’avantage ces  personnes».

Lamarana Diallo

+224 623 27 55 45

flamarana94@gmail.com           

 

 

 

 

- Advertisement -

A lire également

- Advertisement -

L'info première en Guinée

Plan de riposte économique : Dr Ousmane Kaba dénonce où il y a de problèmes

Suite aux annonces des mesures de riposte économique face au Covid-19 , le président du PADES a fait son analyse ce mercredi.Invité dans...

Siguiri: près de 70 millions GNF emportés par des malfrats dans une attaque

Les attaques armées se multiplient sur les différents axes routiers de la Guinée. Le dernier cas en date s'est produit dans la journée du...

Orange Guinée auprès du Ministère de la Santé dans la lutte contre le Covid 19

C’est ce mardi 7 avril 2020 que M. Aboubacar Sadikh Diop (Directeur Général d’Orange Guinée) et le Colonel Rémy Lamah (Ministre de la Santé),...

COVID-19 : la Chine accusée d’avoir passé sous silence l’épidémie à ses débuts

Début  février, le président chinois Xi Jinping a appelé à un contrôle encore plus strict des discussions en ligne afin de garantir une "énergie...

“…ils ont fait ces mesures pour sortir des milliards qui vont être partagés entre quelques personnes”, réagit Chérif Abdallah

Les mesures de riposte économique à la crise sanitaire Coronavirus (COVID-19) présentées par le gouvernement guinéen continuent de susciter des réactions. Le dernier cas...
0 Shares
x