Le chef de fil de l’opposition prévient à l’opinion nationale et internationale qu’ils ne reculeront pas dans leurs combats, tant que les vrais résultats des élections locales ne seront pas diffusés. Il l’a fait savoir samedi 24 mars 2018 à l’Assemblée général de l’UFDG.

Cellou Dalein Diallo a soutenu que le combat de sa formation politique, n’est pas dirigé contre quelqu’un ou un parti.

« Mais contre les mauvaises pratiques qui violent nos droits et les lois de la République. Ce combat nous devons le continuer avec plus de fermeté et de détermination. Parce que comme je le rappelé on ne reculera pas ».

Le leader de l’UFDG répond à ceux qu’il appel les bonnes volontés qui sont entraines de s’agiter, selon lui: « la société civile, les religieux, les diplomates et les médiateurs. Elles n’ont qu’à dire à Alpha Condé d’arrêter de tuer les citoyens guinéens et accorder l’impunité totale à ceux qui accomplissent ces actes ».

Sur la même lancée, il exhorte également à ces activistes de la société civile de dire au chef de l’État d’arrêter de voler les suffrages de ses concurrents lors des élections pour se proclamer injustement vainqueur. Et  de respecter les accords politiques et les lois de la Républiques voilà les clés de la paix.

« Et en attendant il n’a qu’à nous restitués les suffrages qui nous ont été injustement volées lors de ces élections locales. Dans  un certain nombre des circonscriptions, dans la mesure où nous détenons des preuves irréfutables », a-t-il sollicité.

Pour leur marche du jeudi prochain, le leader du principal parti de l’opposition a demandé à ce que ses membres de l’opposition républicaine organisent  leurs militants. Pour qu’ensemble au niveau de chaque commune qu’ils définissent l’itinéraire et qu’ils se mobilisent pour manifester afin qu’ont leurs rendent les suffrages qui les ont été volées.

Lamarana Diallo

Tel : (+224) 623 27 55 45

 

PARTAGER