A LA UNEPolitique

Cybersécurité en République de Guinée : Les recommandations du gouvernement de transition

La Session Ordinaire du Conseil des Ministres s’est tenue ce jeudi, 02 juin 2022 de 10h à 12h dans le Bloc administratif du gouvernorat de Kankan avec une participation à distance du chef de l’État, Colonel Mamadi Doumbouya.

A cette occasion, la Ministre de l’Information et de la Communication, Rose Pola Pricémou qui assure l’intérim de la ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Économie numérique a fait une communication relative à l’adoption du document de Politique et de Stratégies Nationales de Cybersécurité.

Elle a indiqué que la cybersécurité constitue une nouvelle dimension cruciale de la sécurité nationale et de la souveraineté des Etats, d’où la nécessité de doter la République de Guinée d’une politique et stratégie nationales de cybersécurité.

Elle a sollicité du Conseil, l’adoption du document final de politique quinquennale de stratégie nationale de la République de Guinée en matière de cybersécurité, pour la période allant de 2022 à 2027.

A cet effet, le conseil a formulé 6 recommandations devant permettre l’atteinte de cet objectif.
Ces recommandations sont :

1- De Valider le document de Politique et de Stratégies Nationales de Cybersécurité soumis à son attention ;

2- D’Inviter le MPTEN à mettre en œuvre les recommandations issues du document, notamment celles qui n’ont pas d’impacts financiers ;

3- D’accompagner le MPTEN dans la mise en œuvre globale de la stratégie en marge du BND. Il l’a invité à s’appuyer sur les projets digitaux financés par les partenaires au développement et de fédérer les initiatives autour de ce document ;

A LIRE =>  Actualité guinéenne : Résumé de la journée du lundi 27 juin 2022

4- L’appui de tous les départements dans la mise en œuvre par leurs services , des recommandations du document de Politique et de Stratégies Nationales de Cybersécurité ;

5- D’inviter à revoir l’ANSSI afin de la rendre plus performante ;

6- De renforcer et de mettre à jour le cadre juridique d’ici 2025 en actualisant la loi sur la cybercriminalité, en y intégrant toutes les formes de menaces et en renforçant les peines, Contrôles et Applications des sanctions en cas d’infractions.

L’application strict de ces six recommandations serait une avancée majeure dans le domaine de la Cybersécurité en république de Guinée.

Aissatou !

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »