Les manifestants contre le délestage du courant électrique fait des révoltes populaire dans la capitale Conakry. Après les jeunes de Bambeto, Sonfonia, Darrsalam, c’etait le tour des populations de Matam qui sont descendues dans la rue pour exprimer leurs mécontentement face à cette situation .Ce mardi 6 juin 2017.

Ces manifestants munis des pancartes sur les quels on pouvait lire “électricité de Guinée”( EDG )zéro, EDG zéro) , pour dénoncer le manque de courant électrique dans leur quartier .

L’une des manifestants, Bountouraby Soumah, très en colère ”nous sommes là pour réclamer notre droit. Nous payons nos factures à l’électricité de Guinée (EDG), mais nous ne consommes pas le courant, il y a un mois de cela. La semaine dernière, il on envoyé des factures chez nous, nous avons payé 250.000fg qu’est ce que cela veux dire. ” denonce t-elle.

Selon elle, il y a le courant 24h sur 24 chez leur voisin mais pas eux. Est-ce qu’une ségrégation ?

D’autres, n’ont pas pas fait de cadeau face aux “promesses stériles” du gouvernement, Alpha Condé “le président nous avait rassuré après la réalisation du barrage de kaleta, la Guinée devrait être capable de vendre de l’énergie dans certains pays voisins. Et voyez la capitale Conakry n’a même pas de courant. Comment est-ce que nous pouvons pensés aux villes de l’intérieur de notre Guinée ” déplore l’un des manifestants

La circulation a été paralysée du côté de la route Niger.

Zeze enema Guilavogui pour aminata.com
+224 622 34 45 42
zezeguilavogui661@gmail. com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here