Rate this post

Intégrité-Solidarité-Développement

 

PENDANT QUE LES FESTIVITÉS BATTRONT LEUR PLEIN, PROFITONS-EN POUR NOUS REMEMORER DE QUELQUES FAITS SAILLANTS QUI ONT JALONNÉ LE QUOTIDIEN DE NOTRE RÉGION.

 

Dans la nuit du 3 au 4 août 2012 à 1 heure du matin, des contingents des forces de police, de la gendarmerie et de l’armée, à bord de véhicules militaires et lourdement armés font irruption dans le village de Zowota qui était endormi, brûlent des maisons, abattent méthodiquement sur le champ environ 5 personnes dont le chef de village et un notable de 102 ans. Ils mutilent, blessent et enlèvent plusieurs autres. Pourtant, trois jours plus tôt, soit le 31 juillet, ces populations avaient simplement manifesté contre le non respect par les sociétés Benny Steinmetz Group Ressources (BSGR) et Vale, qui exploitent les minerais de fer du mont Yono, de leurs obligations découlant du code minier, notamment l’emploi de la main d’œuvre locale, la réalisation d’infrastructures communautaires, le respect du patrimoine culturel, le respect des normes environnementales et le paiement des redevances de superficie.

 

Qu’est-ce que le gouvernement avait fait dans ce dossier ?

Envoyer simplement quelques dignitaires du terroir sur place pour défendre BSGR (la même société qui a refait surface dans l’actualité guinéenne ces temps-ci que les complices d’hier n’osent plus fréquenter publiquement, en tout cas à en croire aux différents articles à la une de la presse guinéenne), limoger simplement le préfet de l’époque. Et voila, le tour est joué !!!!!!!!!!

 

Guéckédou le 11 Décembre 2012 : Violences entre partisans et opposants du préfet de la ville autour de la violation d’une cérémonie traditionnelle séculaire du peuple Kissi au bord du fleuve Makona. Bilan officiel 2 morts et plusieurs blessés.

Qu’est-ce que le gouvernement avait fait dans payment direct payday loans ce dossier ?

Même recette: envoyer encore quelques dignitaires du terroir sur place. Et le tour est encore joué !!!!!!!!!!!!!

 

15, 16 et 17 juillet 2013 : Affrontement sanglants et meurtrier à Koulé, Beyla et N’zérékoré, pas de besoin de rappeler le bilan macabre de cet événement qui est  encore frais dans nos mémoires.

Quelle fut l’attitude des autorités dans la gestion de cette crise ?

Mêmes causes, mêmes effets, avec un petit bonus cependant : Un voyage du Président à l’étranger pendant que son pays est à feu et à sang.

 

Pour nous, le 2 octobre 2013 sera surtout une journée de recueillement et de prière pour tous ceux et toutes celles qui ont été victimes des conflits dans notre région et sur toute l’étendue  du territoire Guinéen. Et nous arboreront fièrement notre symbole VERT, CAR NOUS CONTINUONS À PENSER ET À CROIRE QUE LES NATIFS ET LES RÉSIDENTS DE LA GUINÉE FORESTIÈRE MÉRITENT MIEUX.

 

Philadelphie,

Le 1er Octobre 2013,

Le Conseil Supérieur de la Diaspora Forestière(CSDF)[i]    Pour Aminata.com

 

 

——————————————————————————–

[i] Email : presidentbem@yahoo.fr ou caravanne.verte@gmail.com

 

LA GRANDE CARAVANE DE SYMPATHIE, DE LA PAIX ET DE L’UNITÉ DE LA FORÊT

Du 28 septembre au 2 octobre 2013, je porte simplement un morceau de tissu vert de n’importe quelle forme, ou un t-shirt vert ou une chemise verte ou un foulard vert ou bandeau vert ou une cravate verte, en signe de sympathie envers toutes les victimes des affrontements Interethniques en Guinée forestière et de tous les autres martyrs de la Guinée mais égalément en guise de protestation contre l’abus de pouvoir de l’état et l’encouragement à toutes violences intercommunautaires en Guinée. J’adopte la couleur verte comme symbole de toutes les luttes et revendications pacifiques dans notre région.

 

 

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here