Rate this post

Le RPG-Arc-en-ciel a tenu son assemblée générale hebdomadaire ce samedi 7 octobre 2017. Dans son discours, Sanoussy Bantama Sow ministre des Sports, de la Culture et du patrimoine historique n’a pas été tendre avec Cellou Dalein Diallo leader de l’union des forces démocratiques de Guinée(UFDG) et chef de file de l’opposition guinéenne.

Pour ce membre du bureau politique national du parti au pouvoir en Guinée a dit qu’il y a quelque chose qui se cache derrière les multiples manifestations de l’opposition républicaine.

«Comment imaginez qu’un leader politique qui vit à Conakry et qui rêve gouverner ce pays peut identifier un seul cimetière pour compter le nombre de personnes que lui-même est en train de tuer ? Je l’ai suivi au cours de la semaine. Il disait que les forces de sécurité sont incapables d’identifier les auteurs des crimes. Comment retrouver une aiguille sur laquelle une personne est arrêtée ? Le journaliste Mohamed Koula a été assassiné à la rentrée du siège de l’UFDG. C’est la preuve que les forces de sécurité sont loin de ces tueries. Cellou Dalein pense qu’en tuant, il va pousser le peuple contre Alpha Condé pour qu’il y ait des dérapages et qu’il vienne au pouvoir. Tant qu’il pensera que c’est en tuant qu’il viendra au pouvoir, il s’éloignera du pouvoir », a-t-il lancé.

A en croire ce proche d’Alpha Condé, quelqu’un lui aurait dit que le marabout de Cellou a dit que quand il aura 100 morts, il sera président en Guinée. Mais, selon lui, en 2020, le leader de l’UFDG verra le pouvoir passé devant lui comme en 2010 et en 2015.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here