Le Président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a accompli son devoir citoyen. Cellou Dalein Diallo a voté ce samedi 28 septembre au quartier de Dixinn où se trouve son bureau de vote.

Accompagné de son épouse et du leader des NFD, Mouctar Diallo l’ancien premier ministre a glissé ses bulletins de vote dans les deux urnes devant de nombreux journalistes venus pour la circonstance.

 

Après s’être sorti du bureau, le patron de l’UFDG n’a pas tardé à dénoncer les anomalies constatées ce samedi pendant les opérations de vote. Parmi ces dysfonctionnements, l’opposant a cité notamment l’exclusion du fichier électoral de ses partisans, qui d’après lui ne pourront voter. Cellou Dalein Diallo accuse l’institution chargée d’organiser les élections et l’opérateur technique Sabary d’avoir créé ces anomalies.

 

Cellou Dalein accompagné de sa femme et de Mouctar Diallo des NFD

Par ailleurs,  le Chef de fil de l’opposition guinéenne n’a pas exclu de reprendre les manifestations “si les élections seront truquées“.  Cellou Dalein affirme avoir informé la communauté internationale de tous les dysfonctionnements que son parti a recensés. Se disant confiant de remporter les élections, M. Diallo a promis que le peuple de Guinée “va sanctionner” le RPG arc-en-ciel [parti au pouvoir, ndlr] pour sa mauvaise gouvernance depuis environ trois ans.

 

Les guinéens votent ce samedi pour élire leurs 114 députés devant les représenter au parlement. Plusieurs fois reportées pour manque de consensus, les élections sont tenues après des affrontements politiques. Les résultats seront connus dans le courant de la semaine prochaine.

 

Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com
alpha.oumar@aminata.com
+224 666 62 25 24

PARTAGER