orange guinee guicopres uba guinee votre

Un candidat indépendant de Kaloum : « on veut montrer notre vrai visage… »

En prélude des élections locales prévues le 04 février prochain, un candidat indépendant dans la commune de Kaloum s’est exprimé  à l’occasion d’un point de presse sur son programme de société. Le président du mouvement la jeunesse débout de Kaloum, Alpha Saliou KOUROUMA, a encore expliqué ses raisons de se présenter comme candidat indépendant.

Selon lui, il y avait une majorité silencieuse qui était là, qui ne savait plus quoi faire mais qui ne parlait pas. Ils ne sont pas obligés à adhérer à un parti politique pour exprimer leur vision.

« Malheureusement les politiques nous ont kidnappés. Ils nous ont pris en otage. Par exemple, si tu n’appartiens pas aujourd’hui à un mouvement politique, tu ne peux pas avoir du boulot surtout si tu n’es pas du parti au pouvoir », a-t-il dénoncé.

Pour le candidat, Les gens ne sont pas obligés à appartenir à un parti politique pour avoir du boulot normalement, surtout quelqu’un qui a fini les études.

« Mais aujourd’hui, il faut que tout le monde aille cirer les botes des gens politiques, on est fatigué, on ne peut pas continuer à faire ça. On veut les montrer notre vrai visage, nos mérites », a-t-il martelé.

Il a ensuite ajouté qu’ils ont remarqué que ces politiques là, ne suivent que leur intérêt et ça c’est fini. Quand ils sont dans les affaires, ils ne pensent plus aux jeunes. C’est sont eux qui sont nommés préfets, maires ou ministres, ils ne veulent plus voir les jeunes, ils ne veulent pas de relai, ils oublient la jeunesse.

« On ne peut pas continuer à les suivre comme ça comme des moutons. Quand ils ont des postes de responsabilité, c’est seulement à eux et à leurs familles qu’ils pensent. Donc, ce n’est pas bon pour nous de continuer à les suivre parce que même ceux qui vont venir demain, ça sera les mêmes racailles, c’est une bande d’ami, c’est des petits dealers », a qualifié M. KOUROUMA.

Il a soutenu après qu’ils veulent une nouvelle génération pour gérer les communes du pays parce que tout commence là. Les élections locales les concernent directement.

« Nous connaissons les quartiers. Nous vivons ici. Nous connaissons les vrais problèmes de notre commune. On a posé des diagnostiques et on a trouvé des solutions », a-t-il défendu.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »