Boké : Rusal/COBAD offre des forages aux populations de Sangarédi et Kamsar

Remise officielle des forages par Rusal COBAD aux populations de Sangarédi et Kamsar
Remise officielle des forages par Rusal COBAD aux populations de Sangarédi et Kamsar

Dans le cadre de la mise en œuvre de son programme d’assistance aux communautés des localités riveraines de sa zone d’activité, la compagnie Rusal poursuit la mise à disposition des forages pour faciliter l’accès à l’eau potable de nos populations. Et, c’est dans cette optique que la compagnie des bauxites et alumines de Dian-Dian (Rusal/COBAD) vient de réaliser six forages dans des localités différentes à Sangarédi et à Kamsar (deux sous-préfectures relevant de la préfecture de Boké).

Ces forages à motricité humaine ont été inaugurés hier, Mercredi 11 septembre 2019, en présence de la direction de Rusal/COBAD et des autorités administratives préfectorales de Boké.

Réalisés grâce au financement de la fondation Rusal Guinée, ces forages sont équipés d’une pompe manuelle INDIA MARK2. Ils ont une profondeur de 18 mètres (dans les grés) et un débit de 1,5 mètre cube par heure.

Par la réalisation de ces ouvrages de production d’eau potable, Rusal/COBAD fait preuve d’une responsabilité sociétale et prouve une fois de plus son engagement à résoudre les préoccupations majeures des communautés de la zone couverte par son projet. Car, ces forages qui viennent d’être réalisés dans les villages de M’Bôdi Foulasso, Bosseré, Lâfou-Baïla et Horé-Lâfou (dans la sous-préfecture de Sangarédi) et Dougoula1 et Tarénsa (dans la sous-préfecture de Kamsar) contribuent à l’amélioration des conditions de vie et à la préservation de la santé des populations bénéficiaires. Des populations qui, lors de la cérémonie inaugurale de ces forages, ont d’ailleurs exprimé leur engagement à sauvegarder et préserver les ouvrages mises à leur disposition.
« Nous remercions très sincèrement la compagnie des bauxites de Dian-Dian de prendre en compte les préoccupations majeures des communautés, parmi lesquelles, la réalisation des forages pour la production d’eau potable… Les populations bénéficiaires de ces forages assurent au donateur qu’elles ne ménageront aucun effort pour sauvegarder et entretenir ces ouvrages qui participent à l’amélioration des conditions de vie de nos communautés », a dit Mamadou Houdy Bah, le maire de commune rurale de Sangarédi (au nom des populations de M’Bôdi Foulasso, fortement mobilisé autour de leur président de district).

Prenant la parole, le Directeur Général de Rusal/COBAD a tout d’abord salué l’excellence des relations d’amitié et de coopération qui existent entre la République de Guinée et la fédération de la Russie. Oleg Pochikaev a ensuite exprimé la volonté de Rusal/COBAD à entretenir de bonne relation de collaboration avec les populations de la zone couverte par sa société.
« Nous espérons que cet ouvrage répond effectivement aux besoins ressentis et exprimés par les populations laborieuses de vos localités, à travers la demande écrite en votre nom par vos autorités et adressée à la COBAD… En tant que société socialement responsable, Rusal attache une importance particulière à la résolution des problèmes de la population dans les zones de nos activités. A cet effet, nous sommes néanmoins animés de bonne volonté de collaboration franche et loyale, à la hauteur de nos possibilités, avec toutes les communautés riveraines dans toute la zone couverte par le projet, avec lesquelles nous entretenons des relations conviviales et apaisées que nous souhaitons maintenir et développer dans un intérêt réciproque… Je suis persuadé que notre fructueuse coopération avec la république de Guinée contribuera à l’amélioration du climat des investissements dans votre pays et au renforcement de la compétitivité de Rusal en tant que leader de l’industrie de l’aluminium et l’un des plus importants investisseurs étrangers en Guinée », a indiqué Oleg Pochikaev.

Au nom du préfet de Boké (en mission à Conakry), Jean Béavogui, le secrétaire général chargé des collectivités décentralisées de ladite préfecture, a loué les « efforts de Rusal/COBAD » en faveur des populations de Boké ; tout en exhortant les bénéficiaires à l’entretient et à la préservation des ouvrages réalisés.
« Aujourd’hui, COBAD est en train de beaucoup faire pour nos communautés. Mais, vous devrez savoir que c’est dans la politique du chef de l’Etat, le professeur Alpha Condé, qui a demandé à tous ces partenaires qui évoluent sur le territoire national, de respecter strictement le contenu local. Et, le forage qui vient d’être réalisé ici s’inscrit dans ce cadre… COBAD a réalisé des écoles, des forages. Et, l’autorité que nous avons l’honneur de représenter ici me charge de vous confier COBAD, qui représente une poule qui pond des œufs d’or pour nous… Il faut entretenir toutes les réalisations que COBAD est en train de faire aujourd’hui pour nous. Il faut créer un comité de gestion pour ce forage. C’est ce qui va donner une longévité à cet ouvrage », a dit Jean Béavogui avant de couper le cordon inaugurale de ce forage déjà très adulé par les femmes de M’Bôdi Foulasso.

Tout comme à M’Bôdi Foulasso (dans la sous-préfecture de Sangarédi), une autre cérémonie a été organisé dans la sous-préfecture de Kamsar pour l’inauguration des forages de Dougoula 1 et Tarénsa. Dans cette même sous-préfecture, Rusal/COBAD est aussi en train de construire, à Dougoula 2, une école primaire et le logement du directeur.

A noter qu’en une année, Rusal Guinée a réalisé une vingtaine de forages dans les localités situées dans sa zone d’activités que sont : Fria, Kindia et Boké.