Entrée de l'hôpital régional de Labé
Entrée de l'hôpital régional de Labé

Alors que la journée du 3 décembre consacrée aux handicapés est encore une fois passée inaperçue à Labé, la coordinatrice régionale de l’association des handicapés dame Aissatou Bah Cherif qui nous a signifié que son association porte l’adhésion de 150 personnes seulement sur plus de 800 handicapés pour toute la région.

Une parcelle leur avait été octroyée aux handicapés, il y a quelques années, mais faute de moyens, elle n’a pu être exploitée.

D’ailleurs, depuis, des tiers se sont abattus sur le foncier et l’ont morcelé à leur profit.

Maigre consolation pour dame Bah, elle estime détenir les documents fonciers légaux et compte faire appel aux techniciens de l’urbanisme pour l’aider à y voir plus clair.

Autre difficulté amorcée par la coordinatrice régionale, les promesses lancées par le patron du département de l’action sociale lors d’un de ces passages dans la cité et qui visait à insérer dans la fonction publique, certains handicapés diplômés, mais hélas, cette mesure n’a jamais pu voir le jour et mieux met en rogne ses pairs qui n’hésitent pas de lui proférer injures et menaces via le téléphone, comme si c’était elle qui leur avait promis de l’aide.

Ousmane K. Tounkara