Autonomisation des personnes handicapées: la Guinée et la Sierra Leone s’activent pour la validation d’un plan d’action conjoint

Top de nos lecteurs

Plan de riposte économique : Dr Ousmane Kaba dénonce où il y a de problèmes

Suite aux annonces des mesures de riposte économique face au Covid-19 , le président du PADES a fait son analyse ce mercredi.Invité dans...

Siguiri: près de 70 millions GNF emportés par des malfrats dans une attaque

Les attaques armées se multiplient sur les différents axes routiers de la Guinée. Le dernier cas en date s'est produit dans la journée du...

Orange Guinée auprès du Ministère de la Santé dans la lutte contre le Covid 19

C’est ce mardi 7 avril 2020 que M. Aboubacar Sadikh Diop (Directeur Général d’Orange Guinée) et le Colonel Rémy Lamah (Ministre de la Santé),...

COVID-19 : la Chine accusée d’avoir passé sous silence l’épidémie à ses débuts

Début  février, le président chinois Xi Jinping a appelé à un contrôle encore plus strict des discussions en ligne afin de garantir une "énergie...
Alpha Oumar Diallohttps://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Le ministère guinéen en charge de l’action sociale, la promotion féminine et l’enfance avec l’appui technique et financier du bureau programme des nations unies pour le développement (PNUD) Guinée organise de ce jeudi 29 au samedi 31 août 2019 à Conakry, l’atelier de validation du plan d’action conjoint de mise en œuvre du protocole d’accord Guinée-Sierra Léone relatif à l’autonomisation des personnes handicapées.

Selon les organisateurs, le concept sud-sud entre la Guinée et la Sierra Leone est né de l’expérience d’Ebola dans les trois pays de l’Union du fleuve Mano (Sierra Leone, Guinée et Libéria) en 2014, où le constat, partagé par le PNUD Sierra Leone révèle que les personnes handicapées étaient exclues de toutes les interventions conçues pour atteindre l’objectif zéro résilient.

Conscients de la nécessité de développer un partenariat sud-sud pour favoriser l’inclusion et l’autonomisation des personnes handicapées ont décidé d’engager le processus d’élaboration d’un protocole d’accord. C’est ainsi, après la signature du protocole d’accord le 5 avril 2019 à Conakry, du 26 au 29 mai dernier, les techniciens des deux pays se sont retrouvés à Kambia(Sierra Leone) pour la tenue d’un atelier de réflexion pour l’élaboration d’un plan d’action conjoint.

A LIRE =>  Covid-19 et communication de crise : Que retenir de la stratégie du gouvernement face à cet épisode pandémique sans précédent ?

“Le document de base produit à cette rencontre de partage à toutes les parties pour contribution en vue de sa finalisation. C’est au regard de ce qui précède que les deux pays, en collaboration avec les bureaux pays PNUD, ont décidé d’organiser un atelier de validation dudit plan d’action conjoint de mise en œuvre du protocole d’accord signé entre la Guinée et la Sierra Leone”, ont-ils indiqué.

A LIRE =>  Banlieue de Conakry : trois jeunes violentés et kidnappés nuitamment  par des hommes cagoulés

Les objectifs de cet atelier de finaliser et valider le programme conjoint de mise en œuvre du protocole d’accord Guinée-Sierra Leone; Convenir de la meilleure stratégie à adopter pour mobiliser les ressources nécessaires à la mise en œuvre appropriée du protocole d’accord ; Définir une feuille de route du processus ; Designer le président du comité de pilotage ; Actualiser la feuille de route.

“Les expériences dans la gestion du handicap sont partagées ; Le plan d’action conjoint est finalisé et validé par les deux parties ; Une stratégie de mobilisation des ressources et clairement définie et est validée ; Une feuille de route de la mise en œuvre du programme conjoint est élaborée et est disponible”, sont les résultats attendus.

La cérémonie d’ouverture a connu la présence de Sylvain Ki responsable Unité PMSU/PNUD Guinée, Samuel Palmer chargé de programme PNUD Sierra Leone, Francis Kabia du ministère de l’action sociale de la Sierra Leone et El hadj Bafodé Keita directeur général du bureau de stratégie et développement (BSD) du ministère guinéen en charge de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

- Advertisement -

A lire également

- Advertisement -

L'info première en Guinée

Plan de riposte économique : Dr Ousmane Kaba dénonce où il y a de problèmes

Suite aux annonces des mesures de riposte économique face au Covid-19 , le président du PADES a fait son analyse ce mercredi.Invité dans...

Siguiri: près de 70 millions GNF emportés par des malfrats dans une attaque

Les attaques armées se multiplient sur les différents axes routiers de la Guinée. Le dernier cas en date s'est produit dans la journée du...

Orange Guinée auprès du Ministère de la Santé dans la lutte contre le Covid 19

C’est ce mardi 7 avril 2020 que M. Aboubacar Sadikh Diop (Directeur Général d’Orange Guinée) et le Colonel Rémy Lamah (Ministre de la Santé),...

COVID-19 : la Chine accusée d’avoir passé sous silence l’épidémie à ses débuts

Début  février, le président chinois Xi Jinping a appelé à un contrôle encore plus strict des discussions en ligne afin de garantir une "énergie...

“…ils ont fait ces mesures pour sortir des milliards qui vont être partagés entre quelques personnes”, réagit Chérif Abdallah

Les mesures de riposte économique à la crise sanitaire Coronavirus (COVID-19) présentées par le gouvernement guinéen continuent de susciter des réactions. Le dernier cas...
0 Shares
x