A LA UNEJustice et Droit

Alphonse Charles Wright à Balla Samoura: «il ne doit pas s’interférer dans les actes de police judiciaire»

Le Procureur général près la Cour d’appel de Conakry, a dans sa sortie médiatique de ce lundi, 28 mars 2022, mis en garde le Colonel Balla Samoura, Haut Commandant de la gendarmerie nationale et de la Direction de la Justice militaire. C’est suite à certaines décisions de l’homme, allant jusqu’à agir en lieu et place des officiers de la police judiciaire. Pour Charles Wright, il ne lui revient pas d’interpeller ni convoquer, mais c’est plutôt ces officiers de police par le parquet, qui sont habilités à le faire.

«Je dis haut et fort au colonel Balla Samoura de se retirer de toutes les activités de police judiciaire. De ne donner aucune instruction désormais à un officier de police judiciaire dans le cadre d’une enquête. Le haut commandant n’est pas un officier de police judiciaire. Il ne doit ni interpeller, ni convoquer. Ce n’est pas son travail. Il doit laisser la main libre aux officiers de police judiciaire qui sont habilités par le parquet. En cas de manquement à ces directives, le parquet général n’hésitera pas à engager des poursuites », a lancé le numéro 1 du parquet de Conakry.

Selon Alphonse Charles Wright, le parquet général a été saisi par plusieurs lettres d’intervention pour dire que le haut commandement de la gendarmerie s’interfère dans les activités de police judiciaire. Et donc a-t-il poursuivi, qu’ils n’accepteront pas cette façon de faire de l’homme, puisqu’aucune décision d’habilitation n’a été donnée au Colonel Balla Samoura.

A LIRE =>  Conakry: malgré l'effort des sapeurs pompiers, l'entrepôt de  société Lipco réduit en cendre

« Il ne peut pas poser d’actes de police judiciaire. C’est pourquoi un communiqué va être fait dans ce sens. Nous avons invité tous les officiers de la gendarmerie demain ici. Il (le haut commandant de la gendarmerie) ne doit pas s’interférer dans les actes de police judiciaire, car il ne peut pas être directeur des activités de police judiciaire et il n’est pas procureur de la république. Qu’il laisse les officiers de police judiciaire faire leur travail conformément au code de procédure pénale. Il ne peut pas appeler quelqu’un au téléphone pour dire tu es convoqué, ce n’est pas son travail. Je ne confonds pas le haut commandant de la gendarmerie à la direction de l’investigation», a-t-il précisé.

Avant d’aller aux termes de sa communication, le procureur de Conakry a rappelé que sa responsabilité est de veiller aux activités des officiers de police judiciaire. Ces officiers (ndlr) ne doivent condfondre selon Charles Wright, l’autorité administrative et celle judiciaire. Au cas échéant a-t-il dit, n’accepteront jamais et seront également intransigeant sur des dérives venant de qui que ce soit, dans le cadre des activités de police judiciaire.

Sâa Robert KOUNDOUNO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »