orangeguinee guicopresse UBA
Cellou Baldé, député de l'UFDG
Cellou Baldé, député de l'UFDG

Alpha Condé désigné candidat par la base à la présidentielle de 2020, Cellou Baldé de l’UFDG dénonce une candidature illégale

Les fédérations du RPG Arc-en-ciel à  Kankan, N’zérékoré et Labé ont choisi le président Alpha Condé pour porter les couleurs de leur parti à l’élection présidentielle d’octobre 2020 en Guinée. C’est à l’issue de conventions qui a connu la présence de membres du gouvernement et de hauts cadres du parti que la décision a été prise.

 Dans une interview accordée à notre rédaction, honorable Cellou Baldé de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a demandé au peuple de Guinée de sortir pour dire non à un troisième mandat du chef de l’État guinéen.

Il a d’entrée dit que le président  Alpha Condé, son gouvernement et le RPG Arc-en-ciel sont en train de violer les lois de la République.

« Après avoir violé la constitution du 7 mai 2010, après avoir organisé dans le sang et la violence le coup d’État constitutionnel et législatif du 22 mars dernier, ils sont aujourd’hui en train violer l’état d’urgence sanitaire, d’imposer des restrictions à une partie des guinéens. Du côté de Kankan et N’zérékoré, ils ont mobilisé des centaines de personnes contrairement à Labé où ils étaient à un nombre un peu limité. Aujourd’hui, au lieu de léver l’état d’urgence sanitaire, au lieu de léver les restrictions, au lieu d’ouvrir les mosquées, il continue de dérouler tranquillement son agenda politique en violation de toutes les lois de la République et il essaye de confiner une partie de la population. La réponse à tout ça va être le 20 juillet prochain. Le peuple de Guinée sortira pour dire non, pour dire niet, pour dire qu’on est fatigué de cette gouvernance criminelle et chaotique. Il ne peut pas confiner une partie des guinéens et laisser les gens du RPG Arc-en-ciel faire ce qu’ils veulent comme s’ils n’étaient pas concernés par les lois et les mesures de l’état d’urgence sanitaire. Ça, c’est d’une part. De l’autre part, Alpha Condé ne doit pas être candidat, il ne sera pas candidat. Nous nous battrons pour qu’il ne soit pas candidat parce qu’il n’est pas le seul guinéen. Même s’il avait réalisé des écoles, même s’il avait amélioré le cadre de vie du Guinéen à plus forte raison aujourd’hui la Guinée est dans une misère et une précarité qui ne disent pas leurs noms. Allez-y du côté de la route Coyah-Kindia, ça fait 72 heures que des citoyens dorment à la belle étoile. Aujourd’hui pour aller à Kindia, il te faut 24 heures sur une distance de moins de 100 kilomètres. Prenez les routes dans la ville de Conakry, prenez notre système de santé, prenez l’éducation qui bat de l’aile dans notre pays, il croit que les guinéens sont naïfs mais la réponse viendra à partir du 20 juillet », nous-a-t-il confié.

 

Poursuivant, il a promis que l’opposition va montrer à ceux qui dirigent la Guinée notamment le président Alpha Condé que ça ne se passera pas comme ça.

Plus loin, il a fait savoir qu’une candidature du président sortant sera combattue.

 

« Nous allons la combattre sous toutes ses formes par les voies démocratiques. Nous allons combattre dans la rue cette candidature illégale de Monsieur Alpha Condé. Nous demandons aux guinéens de se mobiliser massivement. À ne pas désespérer, à ne pas renoncer parce que la victoire est toute proche. Il faudrait que chacun prenne ses responsabilités.Que chaque guinéen sache qu’il ne se bat pas pour un leader politique ou de la société civile. Que chaque guinéen comprenne qu’il se bat pour son propre devenir, pour le développement de ce pays », a-t-il indiqué.

Et l’opposant proche de Cellou Dalein Diallo de conclure: « Aux militants du FNDC de se mobiliser pour prendre tous les coins et recoins de Conakry, les zones de Coyah, Maneyah, Dubreka pour envoyer un signal fort à Monsieur Alpha Condé afin qu’il sache qu’il ne gouvernera pas la Guinée au delà de son deuxième et dernier mandat ».

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com 

(+223) 622 304 942

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »