A LA UNE

Actualité guinéenne, résumé de la journée du vendredi, 27 mai 2022 :

En compagnie de ses homologues de l’Enseignement Supérieur, de la Pêche et des Affaires Étrangères, le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Mory Condé a rencontré les encadreurs et étudiants de l’Université de N’zérékoré.

Les échanges ont porté essentiellement sur:
– L’implication des étudiants dans la réussite de la transition ;
– Les projets majeurs du gouvernement pour la modernisation et la qualification du système éducatif guinéen ;
– L’invitation faite aux étudiants à la prudence pour ne pas compromettre leur avenir en cédant à la manipulation et à la violence.

Dans le but d’expliquer le bilan des 100 jours du CNT, les conseillers nationaux de la transition ont entamé ce vendredi, une série de tournées dans les institutions d’enseignement supérieur. À l’université Général Lansana Conté de Sonfonia, l’équipe de conseillers dirigée par la rapporteuse Fatima Kourouma a animé une conférence-débat sur les missions et attentes de l’organe législatif de la transition.

Le procès en appel concernant la demande de mise en liberté de Dr Ibrahima Kassory Fofana a eu lieu ce vendredi 27 mai 2022 à la CRIEF. Les avocats de l’ancien premier ministre se sont présentés devant la chambre de contrôle de la cour. Les débats ont porté sur la réduction du montant de la caution à 3 milliards et la reformation de l’ordonnance de placement sur contrôle judiciaire en placement sur mandat de dépôt. L’affaire est renvoyer pour décision être rendue au mardi, 31 mai 2022.

A LIRE =>  Actualité guinéenne, résumé de la journée du Lundi, 20 juin 2022

Dans les jours précédents, à la prison civile de Coyah, située dans la sous-préfecture de Wonkifong, quatre détenus qui ont trouvé la mort, étouffé parcequ’ils ne recevaient plus d’air dans leurs cellules, selon le rapport médical établi après le décès. Interpellé par cette situation, le Procureur Charles Wright a offert des climatiseurs aux détenus, qui vivaient dans une chaleur extrême et du ciment pour la construction de cellules supplémentaire pour désengorger.

Le parquet du tribunal de première instance de Labé a effectué dans la matinée de ce vendredi, une fouille inopinée à la maison centrale de Labé. C’est le substitut du procureur près le TPI de Labé accompagné d’agents de la police et de la gendarmerie, qui ont dirigé cette fouille surprise qui a permis de mettre mains sur plusieurs objets dont, des téléphones, des chargeurs et des armes blanches.

Cheick Alioune !

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »