A LA UNE

Actualité guinéenne : Résumé de la journée du vendredi 22 juillet 2022

La Direction de la Communication et de l’Information (DCI) a procédé ce vendredi 22 juillet, au lancement officiel du magazine de la Présidence de la République dans un réceptif hôtelier de la place, en présence de plusieurs invités de marque dont des journalistes et patrons de presse.

Au total, 79 cadres récemment nommés par le Chef de l’Etat, dans plusieurs départements ministériels ont prêté serment devant le Colonel Mamadi DOUMBOUYA. Ils ont juré de servir la Nation avec loyauté et patriotisme.

Cette cérémonie de prestations de serment a connu la présence de deux ministres : Yaya SOW des Infrastructures et des transports et Mory CONDÉ de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation sans oublier les membres du Cabinet civil de la Présidence de la République.

Le procès du Secrétaire Général de la fédération syndicale autonome des banques et assurances de Guinée (FESABAG), a pris fin ce vendredi au tribunal de première instance de Kaloum. Il a été condamné à 5 mois de prison avec sursis. Abdoulaye Sow a été reconnu coupable d’atteinte au respect dû à la justice et d’outrage à magistrats, mais a rejoint son domicile grâce au sursis. Il a été ovationné et même soulevé par des travailleurs de banques venus nombreux lui apporter leur soutien.

Dans le but d’amener les fondateurs des écoles privées à emprunter le chemin du renouveau pour la qualification du système éducatif guinéen, le Ministre de l’enseignement pre-universitaire et de l’Alphabetisation, Guillaume Hawing a conféré ce vendredi avec les fondateurs de institutions pré-universitaire de Conakry, Coyah et Dubreka.

A LIRE =>  Labé_ Le FNDC lave son linge sale en famille

Dans le cadre des préparatifs du procès du massacre du 28 septembre 2009, le nouveau ministre de la justice, Alphonse Charles Wright a fouiner dans le détails du passé du projet d’organisation de ce procès. Il a constaté que sous l’ancien ministre Mohamed Lamine Fofana, un certain nombre de décaissements ont eu lieu dans le cadre d’un marché de gré à gré pour la sécurisation dudit procès. Par conséquent, il a écrit au procureur général près la Cour d’Appel de Conkry pour l’enjoindre d’engager des poursuites judiciaires contre Mamadou Lamine Fofana, ancien ministre de la Justice et six autres cadres pour des faits présumés de corruption, concussion, enrichissement illicite et complicité.

Cheick Alioune !

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »