orange guinee guicopres uba guinee votre

Aboubacar Soumah du SLECG: « il n’y a pas de mauvais moment pour aller en grève»

La menace d’aller en grève à partir du 26 mai si les négociations sur un salaire de base de 8 millions n’aboutissent pas reste maintenue. Pour le secrétaire général du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée il y a pas de mauvais moment pour aller en grève.

Dans l’émission les grands gueules de ce mercredi, le secrétaire général du SLESG, Aboubacar Soumah a indiqué que sa structure agit en fonction du protocole d’accord signé avec le gouvernement et l’administration est une continuité.

«Nous sommes entrains de discuter et la fin des discussions c’est le 25 mai prochain. Le gouvernement  est représenté à la table de négociation. Tous les départements concernés participent aussi aux discussions. «Nous négocions avec les représentants du gouvernement et ils n’ont jamais dit que les ministres ne peuvent pas décider».

Sinon, s’interroge t-il pourquoi ils ont envoyé leurs représentants aux négociations s’il n’y a pas quelqu’un pour prendre une décision?

De poursuivre son interrogatoire: «s’il n’y a pas de gouvernement pourquoi ils nous ont pas écrit pour dire que le gouvernement à démissionné. Et que nous suspendons les négociations jusqu’à telle date ? Mais leurs représentants sont en face de nous les jours pour négocier. Si le gouvernement n’était pas capable d’appliquer les décisions qui seront prises, ils nous auraient écrit nous informent de ne pas venir et sursoir les négociations  jusqu’à une datte ultérieur».

Concernant la menace de reprendre la grève, il mentionne que le SLECG agit conformément au protocole d’accord qui a définie les négociations pour un temps bien déterminé c’est-à-dire du 02 au 25 mai.

«Et pendant ce temps nous avons commencé les négociations le 04, les membres du gouvernement sont tous là nous travaillons tous les jours».

Plus loin il a soutenu qu’il n’y a pas de mauvais moment pour aller en grève.

«Lorsque nous sommes en négociation et qu’elle n’aboutisse pas, notre seule arme c’est la grève», a conclu le général Soumah.

Lamarana Diallo

Tel : +224 623 27 55 45

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »