A LA UNELibre OpinionSocieties & Divers

À mon cousin berger (Par Halima Baldé)

Cher cousin,
Que tu sois de l’Adamaoua, Say, Bocaranga ou du lac Tchad. Que tu sois descendant de Mohamed Bello, ses ascendants ou descendants, c’est pas important. L’essentiel est que tu sois de notre famille multinationale.

Que tu sois originaire de Mopti, Dori, Brakna ou N’gabou. Que tu sois ascendant ou descendant de Cheik Amadou ou Adama Ba, c’est pas si important. L’essentiel est que tu assumes tes origines.

Que tu sois natif ou pas du Jowol, Timbo, Fougoumba ou Goungoun. Que tu sois issu de Elimane, Séri, Seydi et leurs lignées ou pas, c’est pas si important. L’essentiel est que tu honores ta culture.

Cher siddho,
Que tu sois des côtes de l’Atlantique, du golfe de Guinée ou du Bénin. Que tu sois héritier direct ou pas de Hamidou Kane ou Hampâté Ba, c’est pas important. L’essentiel est que tu incarnes la justice.

Que tu sois du Grand Sahel, de Bhoundou, des rives du Niger ou du Sénégal. Que tu sois progéniture ou pas de Tenguela et Alpha Yaya, c’est pas important. L’essentiel que tu incarnes les valeurs cardinales du Pulaaku : Bienfaisance, Humilité, Courage, Retenue, Honneur, Dignité.

Que tu sois originaire de nulle part ou habitant de partout. Que tu sois géniteur ou progéniture de nomade ou de berger, c’est pas si important. L’essentiel que tu assures l’héritage pastoral.

A LIRE =>  Voici le communiqué de la CEDEAO suspendant la Guinée de ses instances suite au coup d’État !!!

Cher cousin,
Je suis consciente que la décennie n’a pas été si tendre. Qu’elle est si lourde à porter, l’exclusion. Mais c’est pas grave. L’essentiel est que tu gardes la foi en l’éternel Guéno.

Je suis d’avis qu’elle est si brûlante, la stigmatisation. Je sais qu’elle est si étouffante, l’indifférence. Mais c’est pas grave. L’essentiel est que tu gardes foi en l’avenir.

Je sais que le fardeau de l’injustice est si lourd à porter. Je suis d’avis que l’inertie est si étouffante. Mais c’est pas grave. L’essentiel est que tu surmontes avec honneur.

#Cher cousin,
Peu importe le temps, tu dois incarner la dignité. Peu importe le lieu, tu dois symboliser la sagesse. Peu importe la situation, tu dois garder l’humilité. Pour nos origines et notre culture, tu dois en être fier pour l’éternité.

Refuse l’autoflagellation pour plaire. De tes peines, compte sur la chaleur de mes bras pour te consoler. Bois du #Kossam pour mieux vivre. Assure toujours la vie et la survie du troupeau.

Ne mendie jamais l’affection des gens pour vivre. Exige seulement l’acceptation dans la différence. Prône toujours l’unité dans la diversité.

#Jam, #Kissal, #Bhantal fi fow

A LIRE =>  Quand Koundouno se perd dans un combat de nègres dans un tunnel ! (Opinion)
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks