orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Guinée / ANAD : L’Alliance de choc ?

Guinée /ANAD : L’alliance de choc ?

La messe est dite, l’Alliance Nationale pour l’Alternance et la Démocratie dévoile sa nouvelle vision qui n’est autre que la suite logique de son combat politique avec son « commandant en chef » Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG.

Parmi les principales dispositions annoncées, une a particulièrement retenu notre attention, la détermination des membres de l’alliance à user de tous les moyens légaux pour disent-ils, obtenir la reconnaissance de leur « victoire » à l’élection présidentielle du 18 octobre 2020.

Pour d’amples informations, nous vous invitons à lire ci-après, l’intégralité de la nouvelle charte politique dont les articulations ont été déclinées dans l’après-midi de ce mercredi 14 juillet 2021.

————————-
Alliance Nationale pour l’Alternance et la Démocratie (ANAD) avec Cellou Dalein Diallo comme président

TITRE I :
DISPOSITIONS GENERALES

Article 1: Constitution

Il est constitué une Alliance Politique dénommée Alliance Nationale pour
l’Alternance et la Démocratie (ANAD) dont le siège se trouve à Conakry.
Le siège peut être transféré en tout autre lieu par décision de la Plénière.

Article 2 : Dénomination et Objet

L’Alliance Nationale pour l’Alternance et la Démocratie (ANAD) est une
Association de Partis et mouvements politiques ayant pour vocation la conquête et l’exercice du pouvoir d’État dans le respect des droits humains et des principes et règles de démocratie et de l’Etat de droit.

A LIRE =>  Maison centrale de Conakry : Mohamed Sidy Diallo - L'autre El Chapo ?

Article 3 : Objectifs

L’ANAD se fixe pour objectif d’œuvrer par tous les moyens légaux pour
obtenir la reconnaissance de la victoire de Mamadou Cellou Dalein Diallo à
l’élection présidentielle du 18 octobre 2020. A cet égard, l’ANAD sera un cadre
de concertation et d’évaluation des politiques du gouvernement illégal et
illégitime à l’effet :
-D’identifier et dénoncer toutes les pratiques contraires à la loi et aux règles de bonne gestion des affaires publiques ;
-De Promouvoir une démocratie pluraliste, participative, respectueuse des droits humains et des libertés fondamentales ;
-De former et d’informer les citoyens sur leurs droits et devoirs afin qu’ils
contribuent et participent utilement à la consolidation de l’unité nationale,
à la vie politique, économique, sociale et culturelle du pays dans le respect
des lois de la République.

Aminata.com

 

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »