orange guinee guicopres uba guinee votre

Violences à Banankoro: la Jeunesse CEDEAO-Guinée condamne et dénonce le laxisme et l’inaction de l’État face aux auteurs

La jeunesse CEDEAO de Guinée et certains activistes de la société civile ont animé une conférence de presse ce lundi 19 novembre 2018 à Conakry. Objectif, condamner le vandalisme sur les installations de la société GUITER à Banankoro dans la préfecture de Kerouané en haute Guinée mais aussi dénoncer le silence des autorités du pays face à ces violences.

Dans une déclaration lue par Tamba Alima Kamano, les conférenciers dénoncent le laxisme et l’inaction de l’État face aux auteurs et commanditaires de cette barbarie qui vaguent librement à leurs occupations.

« Nous, acteurs de la société civile guinéenne exigeons de l’État: l’ouverture immédiate d’une enquête afin d’arrêter et juger les auteurs et commanditaires de ce vandalisme qui terni considérablement l’image de notre pays  et décourage les investisseurs ; d’instaurer urgemment l’autorité de l’État afin de faire respecter les lois de la République ; d’instruire aux services concernés à procéder de façon responsable à l’arrestation de toute personne dont la participation/implication est avérée pour servir d’exemple et éviter la répétition de ce genre de dérive dégradante ; de renforcer la sécurité des investisseurs en général et ceux nationaux en particulier qui méritent accompagnement et protection pour l’émergence économique de notre pays », peut-on lire dans cette déclaration.

Dorah Aboubacar Koïnta président de la jeunesse CEDEAO de Guinée, justifie le silence des autorités par des raisons politico-politiciennes.

« Aucun auteur ou commanditaire de ces violences n’est encore arrêté. J’ai appelé le sous-préfet de Banankoro qui a osé dire qu’il n’a aucune information. C’est grave ce qui se passe dans notre pays. C’est frustrant de constater qu’il n’y a aucune condamnation de l’État sur ces violences. L’État est totalement absent dans le pays« , a-t-il regretté.

Cette déclaration intervient quelques jours après une autre condamnant les exactions subies par des citoyens de la part des éléments des services de sécurité à Wanidara dans la commune de Ratoma en banlieue de Conakry.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

Tel : (+224) 622 304 942

 

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »