orange guinee guicopres uba guinee votre
Abdoulaye Kourouma, leader du RRD

victimes des manifestations politiques : « c’est l’État qui est à la base des tueries », accuse un opposant

Les salives continuent à écouler sur les principaux responsables des victimes lors des manifestations politiques en Guinée. Le gouvernement et l’opposition se rejettent les responsabilités. Pour cet opposant, le président du Rassemblement pour la Renaissance et le Développement (RRD) a pointé un doigt accusateur contre l’Etat lors d’un entretien qu’il a accordé à notre rédaction.

« C’est l’État qui est à la base des tueries lors des manifestations politiques. Puisse qu’à chaque fois la marche est autorisée, il n’y a pas de heurte. Ils refusent  que nous marchions et pourtant, c’est un droit constitutionnel, nous sommes toujours confrontés à des barbaries de la part des forces de l’ordre contre les militants de l’opposition.  Le cas que j’ai piloté c’est récent, j’étais président de la commission d’organisation au niveau de l’opposition républicaine, la marche a été autorisée par l’actuel gouverneur de la ville de Conakry, général Mathurin Bangoura, après la marche, il n’y a pas eu de problème, vers 17 heures quand tout le monde rentrait à la maison, un lieutenant de police du nom de Khaly Diallo, il vient ouvrir le feu sur un jeune qui était arrêté à l’immeuble, heureusement que c’est fait devant  les gents, toute suite on a interpelé la police d’intervention,  il a été arrêté.  Aujourd’hui, on ne sait même plus où se trouve ce Khaly Diallo, en ce moment que je sais, il n’est plus en prison. Mais on a porté plainte conte le monsieur, à chaque fois, le procureur nous dit qu’il va y avoir des enquêtes balistiques. Pourtant on avait des preuves concrètes  parce que nous avons réussi à interpeller le monsieur, nous avons réussi à le montrer  aux unités d’interventions », a indiqué Abdoulaye Kourouma.

S’il y a mort d’homme lors des manifestations politiques, pour lui c’est l’État qui fabrique cela pour qu’on dit qu’à chaque fois que l’opposition marche, il y a toujours de victimes.

« Donc c’est eux qui fabriquent cela pour afficher une mauvaise image à l’opposition républicaine. Tout ce qui se passe en Guinée dans le cadre des manifestations, c’est l’État qui est à la base de tout ça. Sur ceux, nous demandons qu’il y ait la justice et que les gens qui sont arrêtés de façons arbitraires soient libérés ».

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

 

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »