Rate this post

Le bras de fer qui opposait le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) Mamadou Cellou Delein Diallo à Bah Oury exclu du parti par le bureau exécutif l’année dernière à été tranchée ce vendredi, 03 mars 2017 au tribunal de Dixinnn.

Le verdict de ce procès qui était  attendu par le public en général et en particulier les militants et sympathisants du parti est tombé en faveur de Bah Oury.

Pour l’un  des avocats de Bah Oury  me. Thierno Amadou Oury Diallo se félicite du verdict rendu:”j’ai un sentiment de satisfaction à l’égard de la justice guinéenne qui a eu le courage audacieux je dirais même de téméraire pour redorer le blason de la justice. Ce procès est rentré dans l’histoire des annales judiciaires en Guinée. J’ai un sentiment de satisfaction, je pense que cette décision permettra à la justice de rétablir sa crédibilité non seulement vis à vis des justiciables guinéens mais également vis à vis des justiciables étrangers qui se trouvent en République de Guinée ou bien ailleurs dans le monde. Cette décision de justice ferra venir des investissements en Guinée parce-que désormais nous avons une justice en République de Guinée qui n’est pas politique qui peut résister à toutes les pressions politiques et financières “se réjouit t-il.

Pour les avocats de Cellou Dalein Diallo déçu du verdict rendu par le président du tribunal de Dixinn Ibrahima kalif diakite  n’ont pas rester bras croisés, c’est comme le cas de Me. Alseny Aissata Diallo “nous avons pris acte de cette décision qui ne dit pas son nom. Mais ce qui est important ce que nous avons des voix de recours que nous allons utiliser et aujourd’hui même nous allons déposer une lettre d’appel pour que les juridictions de censure ,qui est la cour d’appel annule toutes ces formes de décision qui comportent beaucoup d’irrégularités. C’est très tôt pour le camp adverse qui se met à danser et à chanter la victoire ”conclu t-il.

Zeze Enema Guilavogui pour aminata.com

Tel, 224622344543
zezeguilavogui661@gmail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here