Rate this post

La jeunesse de la préfecture de Beyla, ne veut plus voir certaines autorités de leur ville. Ils ont demandé leurs départs ce mardi 24 octobre 2017, à l’occasion d’une rencontre avec la délégation de N’zérékoré et celle de Conakry.

Cette rencontre visait à négocier avec les jeunes afin qu’ils cédent aux manifestations déclenchées la semaines dernier pour dénoncer leur ras-le-bol contre les promesses fallacieuses tenues par les autorités du pays depuis des années.

Depuis le début des manifestations, les jeunes n’attendaient que la libération de leurs frères arrêtés et transférés à la prison de N’zérékoré.

Après la libération des 16 personnes détenues hier lundi. Une rencontre était prévue avec les jeunes ce mardi. A l’issu de cette rencontre, les jeunes ont exprimé leur mécontentement contre le préfet de Beyla, Lamine Cissé, son secrétaire administratif et le commandant de la CMIS sous le slogan ” à bât le préfet, à bât son secrétaire administratif et à bàs le commandant de la CMIS “, ont-il scandé.

Ibrahima Sory Barry pour Aminata.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here