A LA UNELibre Opinion

Tribune : Les peuls doivent arrêter de s’excuser dans ce pays, de se justifier.

Une signature du jeune, Sow Rousseaux

-Tous ces RPGISTES qui reprochent à CDD de ne pas parler le soussou pendant 40 ans, savent que Damaro vit avec une femme peule depuis des décennies mais il ne sait même pas dire bonjour en poular, mais de cela ils ne bronchent pas un mot, ils savent que Alpha Condé à vécu des années avec une femme peule, mais ne connaît rien en poular.

 

-Dans ce pays, seuls aux peuls on fait ce genre de procès, on ne fait jamais de procès aux autres leaders ou autres communautés de porter leurs habits , de parler leur langue, d’écouter leur musique. Quand les Ousmane Kaba et Alpha Condé vont en haute Guinee, ils s’expriment souvent en malinké et cela ne choque personne, mais quand BO, CDD vont au Fouta, ils s’expriment presque jamais en poular tellement qu’ils ont la peur d’être taxés d’ethnocentrisme, trop peur du jugement des autres, se sachant surveillés par les autres comme du lait sur le feu.

 

Des leaders comme kassory et Baidy s’expriment tranquillement en soussou en basse côte face à des populations soussou, dans certaines radios et ça ne pose de problème à personne.

 

A LIRE =>  Guinée: Qui est Mohamed Béavogui, premier ministre de la transition?

Dans ce pays, les peuls consomment la musique soussou, malinké et forestière plus que tout le monde, or les autres n’ont rien à foutre de leur musique sauf en boîte de nuit, allez dans n’importe quelle famille peule, vous verrez qu’on écoute et danse les autres musiques, et allez les autres vous verrez qu’ils n’écoutent que leur musique. Malgré tout cela c’est le peul le communautariste.

 

Dans ce pays, quand il n’y a pas assez de métissage, là encore c’est la faute des peuls, or dans les faits, des femmes peules se retrouvent mariées dans toutes les communautés mais ce n’est jamais suffisant pour les haineux, le jour qu’un vrai sociologue se penchera sur cette question on verra que le diable n’est pas celui qu’on pense, celui qu’on montre du doigt, mais bien celui qui indexe le diable.

 

Les peuls doivent arrêter de s’excuser dans ce pays, de se justifier. Quand les autres vous disent que vous êtes ceci ou cela, dites leur d’aller se faire foutre tout simplement, dites leur que vous avez bien fait , dites leur que c’est votre identité, votre vie, dites leur que vous faites ce que vous voulez, cessez de vivre selon les regards des autres, eux n’ont rien à foutre de vos jugements, de vos états d’âme.

A LIRE =>  le Colonel Mamadi Doumbouya a rencontré cet après-midi les diplomates, représentants des pays de la Cedeao au Palais Mohammed V

 

Quand des leaders de la forêt s’habillent en forêt sacrée, cela est vu comme une authenticité, mais quand le peul fait la même chose, c’est vu comme un marqueur communautariste. Autrement dit, les Guineens ont deux paires de lunettes : une paire qu’ils portent quand ils regardent le peul, et une quand ils regardent tous les autres.

 

Ce qu’on permet aux autres on ne le permet pas aux peuls

 

Ce qu’on pardonne facilement aux autres, on le pardonne pas aux peuls.

 

Peuls, continuez à toujours vouloir convaincre ces gens de votre bonne foi, à vouloir les convaincre que vous êtes bien. Ça ne suffira jamais. Une perte de temps et d’énergie )

 

Apprenons à- nos enfants l ‘amour de la Guinée et des Guinéens on y gagnerait beaucoup.»

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks